Ça y est, les jeux sont faits. Rien ne va plus.
1) par lilochka
Bonjour toi, tu es nouveau par ici, je ne t'ai jamais vu.
Viens suis moi et je vais te montrer comment découvrir du PLAISIR à PROFUSION. Je te garantis que tu ne resteras pas de BOIS.
Tu seras mon NOUNOURS et moi je serai ta POUPÉE
Viens dans mon antre, ce n'est pas un CHÂTEAU mais tu verras, tu découvriras ma MAGIE. Pour se divertir, on utilisera nos DINETTES respectives.
Envoi VALSER tous tes principes. Laisse-toi aller et prends le TRAIN en marche. Tu arrives à un AGE ou tu te demandes si tu es encore capable de réagir à des moments intimes. Touche-moi, réveille en toi ce corps qui, en VIBRANT, te ressusciteras. Tu vas redécouvrir ce que tu croyais enfoui à jamais au fond de toi. Ton corps va devenir ÉLECTRIQUE, tu vas JOUER comme jamais tu ne l'as fait. Tu vas te surprendre avec des prouesses que tu n'osais IMAGINER. Ensuite, quand tout sera fini, tu seras comme une PELUCHE, tout doux, tout mou.

2) par Oxytany
Je lance un appel VIBRANT à la Communauté des enfants
Qui voudra bien me récupérer, moi, vieux NOUNOURS à la PELUCHE fatiguée, usée de tant de câlins donnés pour le PLAISIR d'une gamine capricieuse qui, sous prétexte qu'elle a passé l'AGE de JOUER à la DINETTE avec ses POUPEES, a tout envoyé VALSER un beau matin
quelque peu ELECTRIQUE ?
Je me retrouve comme par MAGIE au milieu d'une PROFUSION de détritus, témoins d'une ancienne vie de CHATEAU !
Je ne suis pas de BOIS quand même et vous ne pouvez pas IMAGINER à quel pont mon chagrin est en TRAIN de me consumer.
Pitié, sauvez moi ! J'ai encore beaucoup d'amour à donner !

3) par Olonna
On peut dire qu’ils ont des idées à PROFUSION ces deux-là. Quand j’entends ma maîtresse leur crier « vous me fatiguez, allez JOUER dans le jardin ! », la panique me gagne. Mon poil se dresse ÉLECTRIQUE, mes pattes tremblotent et je me demande avec angoisse ce qu’ils vont encore IMAGINER.

Elle ça va encore. Elle vient me chercher, elle me fait un câlin et elle m’installe dans la voiture rose de sa POUPÉE Barbie à côté de son NOUNOURS en PELUCHE, après elle nous tire avec une ficelle dans les allées du jardin. Une fois quand même je me suis retrouvé coincé sous le tableau de bord et elle m’a fait mal en m’extirpant. Son grand PLAISIR c’est de préparer des mixtures dégoûtantes avec sa DINETTE et de me les proposer.

Lui c’est une vraie brute. Il me met sur sa trottinette et il dévale la pente du jardin à un TRAIN d’enfer, plusieurs fois déjà il m’a envoyé VALSER en prenant un virage. Ou bien il se déguise en chevalier et m’attaque avec sa grande épée en BOIS en disant que je suis le dragon du CHÂTEAU. Quand il ne me met pas dans un chapeau pour faire un tour de MAGIE ou dans une nacelle qui descend à toute vitesse du poteau de la corde à linge jusqu’au sol.

J’ai six ans mais pour eux ça en vaut soixante. Je n’ai plus l’ÂGE de servir de jouet, qu’ils me laissent tranquille dans mon clapier.
Le pire c’est le chat qui vient me narguer, tout VIBRANT de mépris, pour bien me faire comprendre que je ne suis qu’un petit cochon d’Inde trouillard et que je n’ai qu’à apprendre à me défendre avec mes griffes.

4) par Marie93

Ce thème m'a rappelé la vie de cet homme, vous l'aurez compris, mon mari. Cette histoire est vraie, je voulais un peu la partager. Les enfances malheureuses m'ont toujours marquée.

Tu n'as jamais connu les MAGIES de Noël, tu n'as jamais eu ces yeux brillants et ces mains VIBRANT devant le cadeau emballé, pressés de l'ouvrir. Tu as caché ce manque d'amour au plus profond de toi. Je ne comprenais pas ce silence sur ton enfance.
Je te racontais la mienne, pas riche. Papa se cachait dans l'atelier et avec un morceau de BOIS, nous confectionnait les plus beaux jouets, un cheval à bascule, un landau. Maman, achetait à EMMAUS une vieille DINETTE, une vieille POUPEE, ou avec quelques chutes de tissu me cousait une robe de princesse. J'étais au comble du PLAISIR et je me transportais, comme Cendrillon, dans une soirée à IMAGINER un beau prince, qui me ferait VALSER sur un air de Strauss.
Nous sommes devenus parents, rien n'était trop beau pour ce garçon et cette fille, des cadeaux à PROFUSION. Je me souviens de ce TRAIN ELECTRIQUE, le premier TGV. Tu avais équipé sa chambre d'une poulie pour que vous puissiez pendre la maquette. Nous étions allés jusqu'à Paris, acheter les petites gares, les maisons, les CHATEAUX qui jalonnaient le parcours. Ma fille m'en parle encore, c'était l'année où ils jugeaient un terroriste, elle avait eu le droit, à la samaritaine, de choisir une PELUCHE, un gros NOUNOURS, qui était chaque fois ausculté par les agents de sécurité.
Ils sont devenus grands, l'AGE des jeux s'est terminé, et tu m'as parlé. Tu m'as dit, j'allais JOUER avec mes copains, je les enviais. Je goutais avec eux, je n'ai jamais retrouvé le goût de ces gaufres. Tu m'as aussi raconté, la première fois qu'une voisine t'a pris sur ses genoux, elle avait compris et tu as eu un instant de tendresse, cette tendresse que tu as su nous donner.

5) par RHODIA34

A Papa et Maman, grandes sœurs et grand frère, grand-papa et grand-maman, aimants et attentionnés, d’IMAGINER comment recréer inlassablement la MAGIE de ce jour unique censé être célébré, tous les ans depuis des millénaires, dans le partage et dans la fraternité, partout sur la planète terre, jusque dans les toutes petites contrées les plus retirées ou ignorées, où des assemblées de croyants en liesse, fêtent de différentes manières la naissance de Jésus Christ, Sauveur du Monde.
A 4 ans : juchée sur les pieds de ma jeune tata de 16 ans, agrippée désespérément à sa jupe légère, virevoltante, le tourne-disque actionné à la manivelle restituant un air mélodieux, elle s’élance et m’entraîne dans une danse tantôt frénétique, tantôt langoureuse. Ce soir a laissé en moi son empreinte indélébile me rappelant que c’est ainsi, à une veillée de Noël, que j’ai commencé à aimer le tempo de la musique et à apprécier le tango et autres pas de danses rythmées, entraînantes, que je ne me lasse d’écouter et d’exécuter à loisir.
Malicieuse, Maman s’avance vers moi. Un grand et tendre sourire éclaire son visage. Elle me tend un gros NOUNOURS jaune moutarde pour marquer mes 20 ans me dit-elle ! Je ne m’en suis jamais séparé. Il m’a suivie tout au long du parcours de ma vie. Âgé de 3 ans, à peine haut comme trois pommes, et alors qu’il a été confié à ma garde, seul, sans son grand frère, durant un week-end qui m’a paru une éternité, c’est mon second petit-fils qui a eu raison de l’existence de mon précieux et merveilleux compagnon de route. Il lui a arraché un œil et déchiqueté un bras …
Octobre ! C’est l’automne ! Une fois passées les fêtes de la Toussaint le 1er novembre, Noël arrivera à grands pas. A peine les ravitaillements de la rentrée scolaire écoulés que déjà les rayons des enseignes de la grande distribution regorgent à PROFUSION de décorations confectionnées à partir de matériaux composites ou simplement en BOIS. Les spécialistes s’évertuent à déployer tous moyens extraordinaires pour attiser la convoitise des acheteurs potentiels.
Justement à l’approche d’un Noël, avec mon mari, nous déambulions dans les rayons des jouets. Nous entendions à proximité un couple commenter : «Qui va acheter à un enfant de 4 ans ce TRAIN ELECTRIQUE qui tournera inlassablement sur ces rails VIBRANTS ? Que va-t-il avoir à 20 ans» !?
Des parents prévoyants n’attendent jamais le dernier jour pour dénicher les éternels et indémodables PELUCHES, POUPEES, DINETTES, même si aux jours d’aujourd’hui, les fillettes préfèrent JOUER, accoutrées de robes de princesses, maquillées, déguisées en Barbie ou autres reproductions des personnages de Disney, etc…. Filles et garçons sont, tous, férus de jeux vidéo, outre multitude de produits découlant de la nouvelle technologie, des «high tech», dernier cri, malheureusement exposés à volonté sur le marché et destinés à pousser le vice jusqu’à l’addiction des utilisateurs de tous ÂGES, mal informés ou livrés à eux-mêmes … le tout, affiché à des prix outrageusement exorbitants.
Qu’importe l’acquisition effectuée, ce sera avec beaucoup de stratégie qu’elle sera camouflée jusqu’à ce que sonnera l’heure du grand déballage au pied du traditionnel sapin judicieusement implanté dans la salle de réception de la demeure familiale transformée pour un temps en un somptueux CHATEAU où il trône majestueux, illuminé avec art de mille feux clignotants et scintillant de guirlandes multicolores, pour l’immense PLAISIR et la joie des convives qui s’y trouvent rassemblés. C’est à qui offrira et recevra le plus beau des présents, le plus attendu... espéré, le plus cher, le dernier coup de cœur à la mode, le plus original …
Bien que je ne pense pas être la seule à m’interroger sur l’importance que revêt cette tradition chrétienne et familiale, ces dépenses inconsidérées m’interpellent tel un leitmotiv lancinant : est-ce bien raisonnable de dilapider de la sorte tant d’argent économisé difficilement, voire au prix de quelles privations pour certains ? Quelle en est l’utilité réelle quand dans quelques mois à peine, au jour anniversaire de l’enfant roi, il connaîtra une nouvelle avalanche d’objets à ne plus savoir quoi faire ? D’ailleurs, au moment-même de la découverte de ses innombrables cadeaux, fébrile, ne s’empressera-t-il pas de faire VALSER à travers la pièce sans aucun ménagement, sans la moindre précaution, chaque boîte ouverte… Avec quelle décevante désinvolture éparpillera-t-il ces joyaux dans chaque recoin de sa chambre à coucher… Et, pour finir … ne seront-ils pas purement et simplement enfouis dans une malle ou entassés dans des cartons pour être définitivement relégués au fond d’un garage ou au grenier avant leur dépôt en décharges publiques ?… Dans l’insouciance et l’indifférence générale !

6) par tenderly59
Installée dans son CHATEAU en Espagne, Madame X rêve ! Elle veut VALSER avec sa PELUCHE préférée, son gros NOUNOURS ; par un tour de MAGIE elle se prend à l’IMAGINER vivant, tel une POUPEE lui donnant du PLAISIR à PROFUSION !
Hélas, elle revient brutalement sur terre : elle n'habite pas dans un château en Espagne et son connard de voisin est en train de couper du BOIS à la tronçonneuse !

Elle boude et râle sur son rêve érotique perdu à jamais dans l'univers de son cerveau !
Elle a passé l'AGE de jouer à la DINETTE et son esprit vagabonde pour trouver de quoi assouvir ses envies !

Veuve depuis quelques années, elle n'a trouvé personne capable de la satisfaire : quelques jeunots d'une nuit, surtout alléchés par son fric, quelques drogués, quelques vieux pervers !
Alors, le désir la brûlant elle se livre aux plaisirs solitaires avec un joli instrument ELECTRIQUE qu'elle mène à un TRAIN d'enfer !

Cet engin, délicieusement VIBRANT, ne satisfait pas que son cœur !

Moralité : on n'est jamais mieux servi que par soi-même !

7) par mamianne
Les jouets !

De not'temps, il n'y avait pas cette PROFUSION de jouets ! Qui n'a pas entendu cette phrase ?

Dès le plus jeune AGE, nous prenions grand soin de nos jouets, de nos vêtements, du matériel scolaire et nos parents veillaient au rangement et à l'entretien. Inutile d'IMAGINER changer de vêtements tous les jours !

En Lorraine, c'est le St Nicolas qui est attendu le 6 Décembre, accompagné du père Fouettard ! Ce sont eux qui visitent les familles et distribuent les jouets aux enfants sages ! Le père Fouettard lui, distribue des baguettes à ceux qui n'ont pas bien travaillés ou ont été désobéissants.

Je me souviens d'une année ou j'attendais avec mes frères et sœurs, l'arrivée du St Patron et la MAGIE des cadeaux ! Ma sœur a reçu une POUPEE, mon frère Jacques : un TRAIN non pas ELECTRIQUE mais en BOIS ; Jean-Yves s'est émerveillé devant son CHATEAU fait de briques colorées ; ma petite sœur Véro a reçu une DINETTE ; Alain avait 1 an et il a eu droit à un énorme NOUNOURS en PELUCHE ; qu'il promenait dans une caisse en carton tirée par une ficelle et qu'il a envoyé VALSER au premier virage. Moi, j'ai eu droit à un lit de poupée magnifique, recouvert de tissus à fleurettes roses, avec un oreiller et une couverture de la même couleur. ! C'était le rêve éveillé : nous allions pouvoir JOUER tous ensemble !

Tout à notre PLAISIR, VIBRANT d'imagination, il me vient l'idée de retourner le lit ! Et là, je
m'aperçois que la structure est une cagette de fruits ! Quelle déception, pour moi, c'est
impensable que St Nicolas m'ait offert une caisse ?

C'est à ce jour que j'ai compris que le St Nicolas n'existait qu'à travers les parents !

Aujourd'hui lorsque je repense à ce lit confectionné par ma maman, je suis toute émue en pensant au temps passé et à son amour pour que nous ayons tous un jouet, en fonction de ses moyens !

8) par mamybjaa
en prenant l'escalier en BOIS qui monte au grenier, j'éprouve un PLAISIR immense, la maison n'est pas un CHATEAU oh que non
allez IMAGINER un lieu plein de toiles d'araignées, une ampoule ELECTRIQUE pendue à son fil un peu de travers,
je sais qu'il y a plein de souvenirs d'enfance des petits enfants, des enfants et meme de moi, mon NOUNOURS, completement usé, je voulais etre infirmiere alors e lui fraisais des pansements, des piqures, et lui ne pleurait pas
encore une fois la MAGIE a opérée de VIBRANTS sentiments de tendresse et de douceur me remonte à l'esprit
ca y est, j'apercois au fond une caisse, qui n'a pas d'AGE, vu son état de délabrement
les enfants actuels ne comprrendraient pas comment on peut JOUER avec un TRAIN en bois, une POUPEE sans commande, pazs de boutons pour jouer !et cette DINETTE pour les filles c'est ringard non ?
Alors que nous et meme mes enfants qui n'avions pas la PROFUSION de jouets étions heureux avec une petite PELUCHE a qui nous pouvions raconter nos petits bonheurs et grands malheurs. quel joie le soir de noel de voir les parents rire et VALSER à coté du tourne disque avec une bonne odeur de nourriture nos jeunes garderont ils eux aussi de si jolis souvenirs !!!!!

9) par zazooo
Bon d'accord, il faut aimer JOUER avec les TRAINS ! Mais quand même, à n'importe quel ÂGE, voir au loin ce panache noir, la voir arriver cette bête massive, fonctionnant au BOIS ou au charbon. La voilà sur le quai, dans une PROFUSION de vapeur, rutilante, prête à faire VALSER ses bielles, le sol à son abord VIBRANT de son souffle.

Je vous laisse IMAGINER, les belles dames avec leurs ombrelles légèrement inquiètes, ces messieurs moustache cirée, en haut de forme pérorant sur les caractéristiques fantastiques de l'engin, rendez-vous compte plus de 30 kilomètres par heure. Les enfants apeurés serrant qui sa POUPEE, qui son NOUNOURS.

Nous voilà installé, prêt pour la MAGIE du voyage, oh on ne va pas très loin, juste un piquenique, avec la DINETTE dans sa mallette en osier. Dans un sifflement strident le convoi s'ébranle,

Le petit Marcel sursaute et serre encore plus fort sa PELUCHE, mais à la sortie de la gare le voilà rassuré, le nez à la fenêtre grand ouverte, il s'exclame, là un CHATEAU niché dans la verdure, regarde les vaches dans les prés ! Tout au PLAISIR de la découverte il en oublie sa peur. Sa maman moins rassurée lui recommande de pas trop se pencher, de faire attention aux escarbilles…

Maintenant dans des gares malodorantes, on prend un train bondé matin et soir… on est passé au train ELECTRIQUE. Exit le poinçonneur des lilas. On valide à une borne…
****

Merci à toutes et tous pour votre gentille participation.
NEUF textes sont aujourd’hui soumis à vos appréciations ; TROIS VOTES CHACUN.
A vous de nous livrer maintenant vos préférences.
Bonne lecture et à très vite. :D
:D OXYTANY MAMYBJAA MAMIANNE
Pour tous de très beaux textes ! Merci ☺
Bonjour, à vous,


Lilochka - Olonna - Zazoo
Bonjour à vous tous,
Cette semaine, j'opte pour :
OLONNA
ZAZOOO
MAMIANNE.
Très belle journée et une bonne semaine à tout un chacun. :D
Bonjour à toutes et tous!

Me voila rentrée, des problèmes hier soir avec mon téléphone!

Merci ma dauphine Rhodia qui anime si bien les MVs!

Je vote: MARIE, ZAZOO, MAMYBJAA.

Tout en avouant que tous les textes méritaient une faveur!

Bonne journée!
Bonjour à toutes et tous

Mon vote : Mamybjaa - Mamianne - Olonna


Bonne journée.
Bonjour à tous !
Pas facile, TOUS les textes méritent un podium !
Ils sont vraiment très beaux... :)
MARIE
MAMYBJAA
ZAZOOO
Bel après-midi. :D
Un petit coucou pour saluer le retour de MAMIANNE. En pleine forme ? :P
Je te laisse reprendre la direction du jeu.
Belle fin d'après-midi. :D
Merci Rhodia pour ta gentillesse.

La pleine forme n'est pas au rendez-vous,pour l'heure c'est plutôt la fatigue !
J'attends un résultat.

Pour l'heure,
2 textes reçoivent vos faveurs ZAZOO et MAMYBJAA.

La course aux voix continue !
Bonsoir

Bon fait pas chaud dans le Jura. Limite des gelées matinales.... pfffff déjà

Mon vote Olonna, tenderly, toujours coquin celui là et zazoo cela m'a rappelé mon voyage quotidien, quand je bossais

Bonne soirée à tous
Je vote OXYTANY, MARIE, RHODIA

Belle soirée à tous !

:)
Encore une journée pour voter!

ZAZOO est en tête ! Va t'il le rester?

Bonne journée à tous. A ce soir !
ce sujet me fait rfever :roll:
mon vote va vers
OXYTANY nounours abandonné
et ZAZOO bien sur
amùicalement
Bonjour tout l'monde,

MARIE

MAMYBJAA

ZAZOO

Bonne AP.
Bonjour à tous; merci pour tous les beaux jouets que vous nous avez apportés: le Père Noël n'aurait pas fait mieux! :D
Voici mon vote:
1 LILOCHKA Vive l'Amour ... on s'y croirait!

2 OXYTANY Adoptez le donc ce Nounours malheureux!

9 ZAZOO Ah la vapeur ... quelle magie! D'ici, je sens la bonne odeur de vapeur et d'huile chaude ... inimitable! Nostalgie, quand tu nous tiens!

Bon appétit et bon aprèm à tous! 8) :P