air saharien et conséquences éventuelles

Bonjour les remontées d'air saharien que nous vivons ces jours ci, me remettent en mémoire une interrogation personnelle Quand j'étais au CNRS dans une unité "climat et santé", j'avais remarqué que le zona paraissait plus ou moins épidémique à ce moment-là Alors, je m'étais demandé ce qui se passerait si les moyens de l'époque avaient permis de rechercher dans la masse d'air le virus du zona ??? Après tout, cet air saharien est peut-être quelque chose de plus composite qu'une simple masse d'air théoriquement stérile ??? toujours curieux

Re: air saharien et conséquences éventuelles

Je n'ai pas tout compris. J'ai fait trois zonas.... Et mon médecin m'a dit que c'était le virus de la varicelle ..... Ces zonas sont chaque fois apparus après de gros soucis.
J'ai suivi le traitement allopathique, et un magnétiseur, quel traitement a fonctionné ?

Re: air saharien et conséquences éventuelles

Effectivement @toujourscurieux , on pourrait se poser la question . Si une masse d'air transporte du sable , elle peut tout aussi bien transporter des virus .

Re: air saharien et conséquences éventuelles

La peur de mourir ?
Seul avenir dont on est sûr.

Re: air saharien et conséquences éventuelles

Cela fait plus de vingt ans qu'au pôle nord l'on retrouve du DTT employé en Inde pour combattre les moustiques.
Le vent déplacerait il aussi les moustiques ?
Ce serait un comble ... Non ?

Re: air saharien et conséquences éventuelles

JihemD a écrit : Cela fait plus de vingt ans qu'au pôle nord l'on retrouve du DTT employé en Inde pour combattre les moustiques.
Le vent déplacerait il aussi les moustiques ?
Ce serait un comble ... Non ?


Reste à savoir si les moustiques vont s'adapter ...

Image

Re: air saharien et conséquences éventuelles

D'ici un siècle les scientifiques, après analyses pourrons éventuellement déduire qu'ils s'y étaient bien adapté et devaient pulluler vu la quantité de DTT déjà retrouvé en ces lieux :roll: :wink:

Re: air saharien et conséquences éventuelles

Sub-saharien ou venant du pôle-nord ou d'ailleurs (d'ailleurs !!), l'air n'est jamais stérile ! Il s'agit de raccourcis qui induisent une pensée liée à une "zone géographique". Pas très scientifique, à mon sens :-(

Le résultat d'une réaction implique des interactions... entre l'air, les airs, je dirai, venant de partout... A moins de pouvoir faire la démo de fermer la fenêtre nord, Est et Ouest !!! Rires "Les airs :-)" sont non stériles et ils arrivent sur des zones géographiques non stériles, AUSSI ! Les virus, les microbes, ne viennent pas que du sud. D'ailleurs, en microbiologie, comme en psychologie ou en sciences de l'environnement et écologie, le milieu / substrat, prime sur l'individu et le façonne... Il peut alors "grandir" ou "pourrir" puisque incapable de s'adapter ou d'accepter le "changement", dont climatique...