Votre corps est-il un frein à la sexualité ?
Avec l âge le corps change, et même si on accepte de ne plus avoir 20ans, vivre avec ce nouveau corps n est pas toujours aussi évident.
Quel est votre ressenti ?
Un nouveau corps mais que j'aime plus que le précédent? Enfin que j'accepte mieux. Pourquoi.
Car j'ai rencontré un partenaire tendre et attentionné qui m'a mise en confiance. J'ai laissé mes inhibitions de côté, lui aussi n'avait plus son corps de 30 ans, et je me suis laissé embarquer. Quel pied, sans pénétration mais avec beaucoup de caresses et des mots tendres.
J'ai enfin aimé ce corps que je déteste depuis longtemps

Après j'ai repensé à cette chanson de Reggiani "la femme qui est dans mon lit" https://www.youtube.com/watch?v=rjDy_ZlDvYA&ab_channel=bouchetrobert
Bravo, Jeannou, quel chemin parcouru ! Certainement pas facile mais quand enfin on y parvient c'est comme si on avait grimpé sur une très haute montagne: on a souffert, mais on est content d'y être arrivé !

Votre corps est-il un frein à la sexualité ?
OK, l'essentiel pour atteindre une plénitude sexuelle a lieu dans la tête mais ... je n'envisage pas tout cela sans mon corps.

Un frein ? Certainement pas ! Et qui parmi nous a encore son corps d'il y a 30 ans ? Personne, je ne pense, et nos partenaires non plus. Je n'aime pas particulièrement mes bourrelets, ni mes rides, ni le côté flasque de mes fesses. Puis-je les changer, échanger, rafistoler ? Je n'en ai pas les moyens, alors je fais avec ce que j'ai. D'ailleurs, les hommes qui ont eu le droit d'y goûter ne les ont pas non plus trouvés dérangeants. Ils ont préféré voir le côté réactif de ce corps qui, ma foi, a vécu et le sourire que j'affiche quand on me touche là où il faut en utilisant la bonne manière.

Laissez l'autre vous regarder avec ses yeux d'amoureux transi, arrêtez de vous regarder trop - REGARDEZ L'AUTRE - vous verrez c'est édifiant: on oublie que l'on n'est pas parfaite !
Marquise, mon ami me disais regarde toi avec mes yeux et tu sera belle.....
C'est très joliment dit ! Et il a mille fois raison !
Merci de vos réponses, c est réconfortant....
Pour ma part je n arrive pas à passer le cap, je fais un blocage complet....
Jusqu à 55ans, je n n'avais pas de ventre du tout, 55 kilos.
Puis la machine c'est déréglée, 15 kilos en 10 ans. L âge sûrement, la ménopause, la maladie, les médicaments, les deuils coup sur coup.
En attendant je ne supporte pas ce ventre, je ne sais plus comment m habiller, alors me dévêtir encore moins.
Peut-être un jour, comme vous je m accepterai. En attendant je reste quasiment barricadée chez moi depuis le décès de mon compagnon, il y a 5ans......
Marcia, vous imaginez que quand vous sortez, chaque individu regarde votre ventre ?
Il existe des solutions pour en perdre, voulez vous les mettre en place.,chirurgie par exemple.
Et même si votre ventre etait plat, ne verriez vous pas d'autres défauts ? N'est ce pas une fixation qui cache autre chose ?
Marcela... coucou..
Le jour où vous trouverez un homme qui vous aime....
Ça ira toute seule...
Et vos complexes
resteront qu'un mauvais souvenir.
Bon dimanche
Ebbie
Marcella, il faut juste rencontrer un amoureux, donc il faut sortir et s'en donner les moyens.
Pour le ventre, vélo d'appartement et marche...
Nous avons toutes un petit ventre rebondi....
Lorsque je me plains de mes imperfections, mon amoureux me dit qu’il les aime tout simplement parceque c'est moi, nature et sans artifice..
Et puis les hommes ont eux aussi des défauts..
L'essentiel n'est pas là!!!! :)