creation_dieu.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Hello furaxx,

Je trouve l'image joli......
carole80 a écrit : Hello furaxx,
Je trouve l'image joli......


MERCI
C'est du fait main, voici l'original :
creation.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
je préfère la tienne furaxx .....je connaissais l'originale mais je préfère la tienne ...elle m' évoque plein de choses ...

Bonne journée furaxx
Quand une personne soulève cette question - savoir : Est-ce Dieu qui a créé l'homme ou est-ce l'homme qui a créé Dieu ? - on peut être quasi certain qu'il fait partie de ceux et celles qui pensent que c'est l'homme qui a créé Dieu... :wink:
es tu sur d'être certain ? :roll:


:lol:
Non, je n'en suis pas certain ! C'est d'ailleurs pour ça que j'ai employé l'expression "quasi certain" et non pas "certain" ... :wink:
Chacun est libre de croire ce qu'il veut.
Mais... ce n'est peut-être pas toujours nécessaire...

Même si on croit pas :

Niels Bohr, physicien danois, avait installé un fer à cheval porte--bonheur au dessus de la porte d'entrée de sa maison de campagne. "Ne me dit pas que toi, grand physicien, tu crois à ces bêtises ?" lui dit un ami de passage. "Bien sûr que non, répond Bohr, mais il paraît que ça marche même si on n'y croit pas !".
Je n'ai pas la foi mais pourquoi dire "croire en Dieu"... Je préférerais le terme : espérer en Dieu, il me semblerait plus logique...

J'espère en un au delà.... j'espère.... et s'il en est un je l'espère plus clément avec moi ....
furrax a écrit :
Chacun est libre de croire ce qu'il veut.
Mais... ce n'est peut-être pas toujours nécessaire...

Même si on croit pas :

Niels Bohr, physicien danois, avait installé un fer à cheval porte--bonheur au dessus de la porte d'entrée de sa maison de campagne.
"Ne me dit pas que toi, grand physicien, tu crois à ces bêtises ?" lui dit un ami de passage. "Bien sûr que non, répond Bohr,
mais il paraît que ça marche même si on n'y croit pas !".


Je doute qu'il suffise de se penser intelligent pour l'être vraiment ...

Image
Du moment que ça ne fait de mal à personne, on peut croire à tout ce qui nous fait plaisir.....
gloire_wimereux.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Je me permet de vous présenter cette étude :
Des scientifiques ont fait passer des tests à différentes personnes divisées en 2 catégories : les croyants et les athées. Toutes ont été placées dans des scanners afin de mesurer l’activité de leur cerveau durant les tests. L’épreuve consistait en une série de questions dont il fallait anticiper la réponse. Les candidats prenaient ensuite connaissance de cette dernière.

Les chercheurs ont remarqué que chez les athées, une zone du cerveau appelée cortex cingulaire antérieur était beaucoup plus fortement stimulée que chez les croyants. Le cortex cingulaire antérieur régule des fonctions comme la pression artérielle, le rythme cardiaque et certaines fonctions cognitives comme les émotions, la prise de décision, l’empathie mais surtout elle est la zone qui nous permet d’anticiper l’avenir.

Selon les conclusions des auteurs de l'étude, parues dans la revue Psychological Science, quand un croyant s’attendant à avoir la bonne réponse se rend compte du contraire, cette aire du cerveau s’active beaucoup moins car il réagit plus faiblement à l’imprévu que le cerveau d’une personne athée. En effet, chez les croyants, tout évènement peut être reconsidéré de manière à rendre Dieu acteur de celui-ci. S’il vous arrive quelque chose de totalement inattendu et que vous croyez en Dieu, le scénario peut-être remanié car Dieu "a voulu que cela arrive". Il n’y a alors pas de question à se poser, d'où une activation moindre de cette région du cortex.

La croyance en Dieu, n'est donc qu'un mécanisme de défense du cerveau (une sorte de boucle de sécurité) destinée à supporter les idées déstabilisantes comme :
la conscience de la mort,
la non explication de comment a été créé le monde
pourquoi on vit
etc..
Permets moi GedePhilippe de retranscrire ici, en guise de réponse, ta propre réponse sur le forum "la vie après la mort " .



En parlant donc de ces scientifiques dont tu parles ici :


On ne trouve que ce qu'on cherche
On n'entend que ce qu'on veut entendre



Bon Dimanche :)
Bonjour,

En fait, tout dépend de la façon dont on cherche et surtout de l'état d'esprit avec lequel on aborde une recherche.

Si effectivement on cherche avec une idée préconçue forcément on ne trouvera que ce qu'on cherche.
Si en revanche, on cherche sans idée préconçue, de manière scientifique en ne se basant que sur la logique, sur les faits et en ayant un détachement par rapport au résultat de cette recherche alors, la conclusion de la recherche sera indépendante de ce que l'on croit ou que l'on pourrait croire. C'est comme cela que l'on peut faire des découvertes.

Au cas particulier de cette étude scientifique, c'est la curiosité qui a animé ces chercheurs. Ils se demandaient si la croyance avait une quelconque influence sur la façon dont on pensait et sur l'activation des zones du cerveau. Ils n'avaient aucun idée préconçue. Ils ont imaginé une expérience permettant de répondre à cette question. De ce fait le résultat de leur étude n'as pas été orienté par leur croyance. Ce résultat est à prendre pour ce qu'il est à savoir un constat mis en évidence par imagerie médicale et donc difficilement contestable.
cron