Vu au début de l'été...

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzDH.jpg


Un retour sur les évènements d'Algérie : " UN FILM " FORT " !

Par l'intermédiaire des personnages de l'histoire, Lucas Belvaux laisse la place à tous les ressentis...
et tous les points de vue ( éventuellement divergents )
... que sous tend... " cette guerre-là ".

^^^^ aux excellents acteurs et actrices qui le servent.

Je vous le conseille vraiment !

zzzzzz Blue.JPG


XYLA
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Oui, je suis allé le voir. J'ai aimé. Depardieu,Catherine fost et dupontel excellent.
Une période trouble qui a laissé des séquelles à beaucoup d'appelés lors de leur retour en France.
Oups daroussin et non dupontel.....
♥♥♥ Cc Les Ciné-Coeurs ! :)


Vu en Avant-Première :arrow:


zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzSERRE MOI FORT.jpg


en présence de son réalisateur :arrow:

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzMathieu Amalric.jpeg


.... SERRE MOI FORT

... vi...sans tiret ! Volonté délibérée du réalisateur
car le tiret, selon lui
aurait amalgamé les mots...
et notamment l'idée qui s'en dégage par rapport au sens du film.
N.B
Ce avec quoi d'ailleurs je suis total / raccord en passant !


Pour ce travail, Mathieu Amalric s'est inspiré de la pièce de Claudine Galéa :arrow:
" je reviens de loin "
qui, pour la petite histoire, n'a jamais pu être jouée...
pour se questionner sur le deuil et sur ce qui peut se passer dans la tête d'une personne qui perd en particulier toute sa famille ( ici le mari et les deux enfants ).

Ou encore : comment survivre face à l'horreur ?

Alors, "Camille" incarnée par la remarquable VICKY KRIEPS, animée par une force vitale incroyable, essaie de trouver des moyens pour échapper à l'anéantissement... quitte à réinventer l'histoire des vies de ceux qui ne sont plus...

Elle fait en quelque sorte et dans sa tête... :idea: " son cinéma " !

Dès le début du film, le " ton " est donné notamment
par " une note " sur un piano, sonnant tel un glas.
L'histoire se déroule d'ailleurs
sous
la forme d'une partition à plusieurs mains

créant parallèlement des inversions troublantes.


Les interprétations que l'on peut en faire oscillent ( dans la première partie surtout ) entre les questions :arrow:
" Est-ce elle qui a fui ? " et " Est-ce que ce sont eux qui sont partis ? "

... l'imaginaire et la réalité se mêlant tout à tour au gré des scènes...

P.S / Le tournage
Une grande partie du film a été tournée en Charente-Maritime :
Mathieu Amalric, au contact à la fois " simple " (dans le sens noble du terme )
et sympathique, aime venir y tourner. :)
:arrow: Il dit d'ailleurs " s'y sentir comme à la maison "
:wink:

Alors, quand le film sera à l'affiche,
si vous avez l'occasion d'aller le voir
pourquoi ne pas venir, ici...
... nous en... :wink: " causer " :) ?!
...


zzzzzz Blue.JPG
A++
XYLA
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Tu me tentes xyla. Je vais surveiller les programmes.
:wink: Ouffffff Marie93...

... on aurait pu croire le site
♪ ♫ ♪ 8) " profondément endormi " !

Mais que nenni :arrow: Y'en a une qui suit ! :D :wink:

zzzzzz Blue.JPG
Belle soirée !
XYLA
:)
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
:wink: Cc Les Ciné-Coeurs !

En mode " APARTE "

N.B : le film qui suit n'étant pas précisément dans la catégorie des films intimistes... mais bon... :)


zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzLes Illusions Perdues.jpg


^^^^ Excellent film de Xavier Giannoli !

La publicité qui en est faite n'est vraiment pas mensongère
et il vaut vraiment le coup !

Tout y est bon / y'a rien à jeter :wink: ... Excellents rythme, distribution, plans ...
:arrow: une peinture des Relations Sociales réalisée et revisitée par Xavier
Giannoli à partir de l'oeuvre de Balzac via d'impressionnants tableaux cinématographiques parfaitement construits !

Oui, la comédie humaine décrite par Balzac traverse bien les âges
et ce film nous parle car il décrit
tout... " simplement "...
des faits de société transposables
et contemporains !
( le phénomène des Fake News notamment )

zzzzzz Blue.JPG
Bonne toile alors ! :)
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Coucou Xyla,

Pas encore vu ce film,!
A l'écoute de Masque et la Plume de J. Garcin, ce film a été félicité à l'exception d'un seul qui l'a qualifié de <pojadism>. Son ego de journaleux est ressorti avec une acuité extraordinaire !

Maintenant, je veux un homme dans la cave avec Cluzet, ils l'ont descendu en flamme, bien qu'ils aient reconnu que ce film faisait poser beaucoup de questions ! Et c'est vrai !
Une amie a eu une analyse intéressante et pas concernée par la Shoa, si je puis dire puisque, étrangère de Bakou:
Finalement, ils reproduisent les mêmes erreurs dont ils ont été les victimes !
J'ai vu...
Cc les Ciné-Coeurs ! :)


zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzMadres Paralelas.jpg


^^^^ à PEDRO ALMODOVAR pour ce film ! :)


Toujours sa manière très juste de " mettre en lumière " des portraits de femmes !

Certes, il est question d'Amour ( du fameux " amour maternel " notamment )

comme Pedro Almodovar aime en parler...

mais aussi de transmission ( culpabilité transgénérationnelle entre autres )...

Incontestablement dans ce film les hommes font partie de la zone d'ombre

tandis que" Las Madres " s'imposent tout à tour, tant dans leurs différences

que dans leurs ressemblances... et construisent de précises " parallèles "

à travers, entre autres, le concept de " transmission ".


^^^^ à Pénélope Cruz en particulier ( jolie maturité d'actrice vraiment ) :)

zzzzzz Blue.JPG
...Bonne séance et vive le cinéma ! :wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Pas eu le temps d'aller le voir. Je n'avais pas eu ma troisième dose, pfff. Il n'est plus à l'affiche.
Je vais tenter de l'acheter sur un site, mais je préfère le grand écran.
Madres paralelas....
Ce film porte bien son titre : parallèles....
Les parallèles ne se rencontrent jamais, comme les deux histoires du film qui restent parallèles et ne se rencontrent pas...
Penelope Cruz en fait des caisses.
Et j'ai appris avec elle à faire les tortillas.
A part ça, c'est un film d'Almodovar, donc toujours intéressant. Mais il en a fait de bien meilleurs.
Allez plutôt voir Compartiment n°6, si ce n'est pas trop tard.
Merci pour vos commentaires et vos conseils !

Une bonne idée de cinéma, pas de cinoche !
Avec Almodovar, nous allons au... Cinéma!
Pas un film intimiste, mais un documentaire sur 3 acteurs, 3 amis, Marielle, Rochefort et Noiret !

Avec ces acteurs-la, disait Leconte, rien n'est jamais banal !
♥ ♥ CC Les Ciné-Coeurs ! :)

... Un film qui fait 8) " voyager " ?

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzztwist à Bamako.jpg


... Voyage tout d'abord dans l'espace
:idea: Le Mali / ça change du lieu culte de Robert Guédiguian " Marseille " :wink:
et dans le temps ( Les 60's )

Une situation politique clairement posée dès le début de l'histoire
ses paradoxes avec, en fond sonore, des musiques " yéyé "
qui donnent en quelque sorte le " ton "...
celui d'un pays qui vient juste d'accéder à l'Indépendance.

et puis...

une histoire d'amour...

N.B
Pour autant, cela n'en fait pas un 8) " film à l'eau de rose " 8)
loin s'en faut !

Comme toile de fond : le problème de l'Emancipation notamment,
celui d'un pays, des êtres dans un tel contexte
et aussi l'inextricable difficulté
de l'Emancipation des Femmes...

Certes, ce n'est pas précisément un " grand film "
Un début un peu mou à mon goût
et quelques longueurs dans la première partie
mais le réalisateur a su avec la sensibilité qu'on lui connaît
sortir en quelque sorte de " sa zone de confort " :arrow:
un film avec changement de continent
et par là-même sans ses acteurs/actrices fétiches en plus,
...c'est du rarissime chez Robert Guédiguian... :wink:

^^^^ aux photographies en noir et blanc
qui nous arrivent à l'écran comme un hommage
au remarquable portraitiste Malick Sidibé

En tous cas, j'ai bien aimé ! :)

Et du coup, si vous aussi vous l'avez vu, merci de venir sympathiquement
nous donner vos impressions...
:wink:

zzzzzz Blue.JPG
Bonne soirée !
XYLA
:D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.