Bonjour Cette affaire remonte bien loin : la deuxième année de mon installation dans le Lot comme médecin généraliste rural. J'avais comme patient un exploitant de ces petites fermes qui vivotaient selon le minimum de l'époque Il m'avait déjà convoqué deux fois par ce que, disait-il, il avait le ver solitaire : c'est-à-dire un ténia Je lui avais dit que je me dérangerais une troisième fois uniquement si il pouvait me présenter le parasite Dring-dring : troisième appel. Mon "malade"exhibe un verre dans lequel flotte une petite lanière translucide. C'était tout simplement un fragment de poireau !! Négociation diplomatique pour que mon patient ne perde pas la face Vous allez me dire : quel rapport avec le sujet ? si vous prononcez le mot "poireau", vous êtes emmenés directement par Agatha vers ce dieu de l'Antiquité Oui........je sais nous avons chacun nos bons jours et des jours plus faibles On va dire : 13 sur 20 ?? TJC
:lol:
Belle déduction TJC...et un gros paquet de tact...Agatha Christie, Poirot et Marple seraient fiers de toi !
:wink: