L'âme est un terme qui intrigue,
Elle est à la fois invisible, intouchable, silencieuse... nos 5 sens ne suffisent pas, il nous faut aborder la notion d'intuition pour évoquer l'âme.
Existe t-il une définition simple de l'âme ?
Est-elle uniquement humaine ?

Qu'avez vous à dire sur ce sujet ?
Qu'elle est immortelle . Qu'une fois qu'elle a quitté son corps , elle va se mêler à la multitude d'âmes qui flottent dans le cosmos , formant le socle essentiel à l'existence de l'univers .
Je suis en train de lire "Moi, Mariammé" ; l'âme serait reliée à la source (la source = Dieu, l'Eternel, le cosmos, etc...) ; nous serions tous des âmes incarnées...

Arrivés là, moi, je me dis que nous rejoignons alors la perception orientale que toute créature vivante peut être âme incarnée et que la réincarnation n'est que continuité de vie.

Arrivée là, moi, je me dis que j'appartiens à un processus de vie organique qui en plus m'a dotée d'une intelligence m'assurant plus d'autonomie et de désirs que la plupart des vivants, mais que l'acceptation de ma condition de mortelle et de continuité au-delà de ma vie, ne fait pas de moi pour l'instant une âme incarnée ni après ma mort une âme désincarnée, mais tout simplement, un processus d'échanges d'organismes vivants appelés à se reproduire, à muter, à disparaître pour alimenter d'autres types de vie.
le concept de l'âme à été inventé par les religions pour eviter l'appréhension de la mort et de l'anéantissement , d'ou aussi le concept de l'éternite, de se croire éternellement vivant :idea:

le corps entre en putrefaction et le cerveau aussi , si on suppute que l'âme est dans le cerveau je vois pas comment elle pourrait survivre :mrgreen: :mrgreen:

tout cela est de la supersition , :mrgreen: :mrgreen:
Améthyste, bonjour.
Tu as lié dans ton titre l'amour et âme, est ce par parenté homophonique, est-ce par imprégnation chrétienne , bref, il n'y a pas de lien. Et de plus , je pense que si l'amour est un sentiment qui peut avoir toujours existé dans le règne animal supérieur, l'âme, elle est une notion créée par les érudits humains ou par des religieux.
Oui @Amélie, mille fois ouiiiiiii ! Bien qu'il y ait aussi des érudits qui s'assoient volontiers sur la notion d'âme.
Ce serait intéressant qu'@Améthyste nous apporte ses propres réponses aux questions qu'elle pose... en évitant tout prosélytisme...
C'est simple comme tout ce que l'on ne peut pas prouver :
si tu veux te fabriquer mentalement une âme, tu en as une...si tu n'en veux pas, tu n'en as pas ! :wink:

...alors on fait avec ce qui nous arrange, nous aide à vivre.

C'est le prosélytisme qui a fait que les gens de pouvoir, de puissance et d'argent ont torturé, martyrisé et tué au nom d'une religion ou d'un quelconque dogme. :?
juste pour "convaincre".
LA FICTION peut nous aider à mieux vivre, voilà tout. Mais il ne faut pas qu'elle devienne pouvoir entre gourous maléfiques, et en matière religieuse, il y en a eu des gourous, y compris dans le catholicisme...
Échanger sur un forum est une façon de nous situer les uns vis à vis des autres sur un sujet précis,

Aborder la notion de l'amour en la connectant à celle de l'âme n'est pas un hasard de ma part car pour moi l'amour puise sa source dans l'âme, l'âme étant pour moi l'origine la source de la vie. L'étymologie du mot âme nous renvoie à l'air, la respiration pour faire simple.


Bien sûr, l'éducation, la culture familiale nous influencent tout au long de notre vie,

Bien entendu, les religions ont eu un impact fort sur l'humanité toute entière,

Par contre, libre à chacun de chercher à dépasser ces cadres pour aller plus loin vers une connaissance personnelle, intuitive ou acquise.

En tout cas, aucun jugement ne fait avancer, juger c'est ne pas connaître le sens de la rencontre, l'effet miroir étant utile à la psyché humaine (autre terme pour âme).

Merci d'avoir confié vos points de vue sur le sujet, chers âm-i-e-s :)
Je suis âme et lie...
@Améthyste...tout le monde est dans le jugement.
Et heureusement !
C'est ce qui nous permet d'avoir des opinions, une personnalité affichée ou non, des convictions.

Aucun jugement ne fait avancer ?
...bien sûr que si !
Que serions nous sans nos propres jugements ?
Que serions nous capables de trouver et surtout de chercher !

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, paraît-il !
...il n'y a aucune conviction inébranlable...
...aucune personnalité qui ne se durcit ou ne se forge au fil du temps et des événements.

Se fabriquer une âme ne veut pas dire qu'elle existe mais que parfois elle nous permet d'exister.
C'est un fourre-tout dans lequel nous mettons pêle-mêle nos émotions, nos sentiments, nos amours et amitiés, nos qualités d'être humain.

C'est magnétique, indispensable...mais pas du domaine réel !

Ça peut être fascinant ou envoûtant selon que les personnes en face de nous sont fascinantes ou envoutantes.
...mais, ça n'a rien de magique.

Cela reste du domaine de la fascination mystérieuse, de l'inexplicable que nous fabriquons parce que nous en avons besoin !

Bien sûr ce n'est que mon propre avis. :wink:

Quand au sens des rencontres, la personnalité de chacun fait que l'on se plaise ou non. :wink:

Chacun(e) est libre de croire qu'il a naturellement une âme ou non.
...cela ne l'empêchera pas de pousser les murs et d'avancer dans toutes les connaissances que ce soit ! :wink:
Libre à toi Chayonne de croire ce que tu écris et libre à ceux qui ne sont pas de ton avis de continuer a vivre heureux comme ils sont, car le respect et la bienveillance sont essentiels pour permettre à chacun de s'exprimer,
Ce qu'une liste contenant des caractères gras ne fait pas, bien au contraire
Alors restons zen, même quand on est convaincu d'avoir raison :wink:
Revenons aux étymologies pour y voir un peu plus clair , les sources linguistiques... quoiqu'il y manque le grec (merci de les apporte)r , et l'hébreu (merci aussi), et... l'araméen (merci encore) ; l'araméen n'a pu être transcrit que tardivement en écriture arabe, entre autres, dans la religion syriaque... :

âme = (0K avec toi Améthyste) gorge, souffle de vie, latin "anima"
esprit = souffle, vent, du latin "spiritus"

Le premier terme nous le rapprochons de l'idée de sensibilité spirituelle
Le second nous le rapprochons de l'idée d'intelligence créatrice

Tout de même, ces deux termes sont mélangés dans la religion chrétienne, le second n'apparaît pas dans ton discours...

amour = amor (latin),
si l'on passe au grec on sait les deux termes :
éros (désir) et agâpé (don).

Et si l'on va aux sources hébraïques, puis araméennes, que trouve -t -on ?

Au fur et à mesure qu'une langue en domine une autre, par greffe ou abandon, elle transforme la notion même, surtout si la religion vient au service d'un renversement de civilisation qui passe par le pouvoir politique ou va à l'encontre d'un pouvoir politique. Nous sommes toujours loin des sources des premières illuminations ou des attirances vers une illumination qui se voudrait nouveau flambeau de foi.
Merci Amélie. Ton discours me conforte dans l'idée d'une âme inventée par certaines puissances (religions, églises...).
...et que finalement nous faisons de cette idée d'objet existant ce qui nous arrange et nous aide à mieux vivre...ou mourir ! :wink:
(et tant mieux !)

La liberté de pensée est parfois tout ce qu'il reste à un humain. :wink:

@Améthyste...j'ai "osé" mettre en gras que "Chacun(e) est libre de croire qu'il a naturellement une âme ou non.
...et tu parles d'un respect et d'une bienveillance que je n'aurais pas ?
Tu ne sais donc pas lire ?

Quant à être convaincue d'avoir raison tu es hors sujet, et surtout hors propos.
Si je parle de liberté c'est que si je suis convaincue que chacun(e) à raison pour lui/elle même, je ne suis pas convaincue qu'il/elle à tout-à-fait tort.
C'est pour cela que j'aime les débats (intelligents) : chacun(e) a des arguments.
:wink:

Quant à l'amour, il fait partie du grand pêle-mêle que l'âme (ce sac fabriqué par nos soins mentaux) se trimbale avec tous les autres sentiments.
Il est simplement plus fort et invasif, nous dictant nos faits et gestes, notre conduite au jour le jour.

Alors, âme-amour ?...un amalgame compréhensible !
Nous avons tendance à ne mettre que des choses positives dans la notion d'âme.
Mais il y a aussi la noirceur ! :mrgreen:
...et l'amour peut faire notre bonheur comme notre malheur !
merci Amelie d'apporter toutes ces ressources,
tu évoques un retour aux bases

Si c'est toujours bon de se souvenir d'où on vient (son milieu d'origine), pour le langage il en est de même en effet, les mots traversent les âges et les frontières géographiques influent sur leur sens et témoignent de l'intérêt que chaque civilisation porte à tel ou tel mot.