jolie moisson de mots, jolie variété de texte ! chacun est venu avec son univers.
Merci à tous pour votre participation
Maintenant le plaisir de la lecture, de la relecture et nous comptons sur vous pour nous donner un meneur pour le N° 280

1 Zazooo

Dans la bibliothèque, Mr le comte paraphe les courriers de la journée, dans un soupir satisfait, il range ses PAPIERS, fini l'ECRITURE pour ce soir. Il a encore deux cartons, envoyé par la LIBRAIRIE à trier. Il adore les vieux livres, le cuir, les odeurs et quelque fois une heureuse surprise, une DÉDICACE ! Ses préférés les éditions de Mr jean de Bonnot, avec ce fin SIGNET attaché à la RELIURE. Le plaisir des grands auteurs, des belles PLUMES, le grain du vélin sous les doigts, parcourir la PRÉFACE pour un auteur inconnu.
Il aime se poser dans un fauteuil club au coin de la cheminée, prendre un ROMAN ou une biographie sur la table basse et LIRE un CHAPITRE, son petit péché c'est un verre de whisky comme accompagnement.
Soudain, la porte grince et dans un tourbillon, Alice sa petite fille fait irruption déguisée en PAGE. Regarde Papy j'ai trouvé ça dans le grenier, tu me trouve jolie ? Elle tourne sur elle-même heureuse de sa trouvaille. Et ça ? Elle tient dans sa main un flacon et souffle doucement, les BULLES de savons montent en l'air, il la regarde avec un grand sourire, pose le livre et le verre. Allez viens ici mauvaise graine en ouvrant ses bras. La petite saute sur ses genoux et se blottis dans ses bras pour un moment d'ABANDONS.
Ce soir elle va bien dormir avec toutes ces ÉMOTIONS ! C'est sa mère qui va être contente… elle va pouvoir BOUQUINER un POLAR tranquillement dans son lit sans être dérangée.

2 Squatina

" En PRÉFACE et avec une certaine ÉMOTION, je livre mon ultime DÉDICACE au monde joyeux des M.V.
En effet, ma décision est prise, le temps m' est venu de tourner la PAGE car je ne veux pas avoir à LIRE une seule ligne de ce sinistre scénario digne d'un POLAR raté !
Pour moi c'est l'ABANDON de cette Vie "masquée, distanciée, délimitée" qu'on veut nous imposer, de ces visages "atrophiés", nasalement amputés, aux bouches muselées ...
L'ECRITURE du dernier CHAPITRE du livre de ma vie se fera d'une PLUME libre ! "

Ok, c'est bien joli tout çà mais alors je n'ai plus qu'à faire mes cartons ?
et aller déposer à la LIBRAIRIE voisine celui de mes ROMANS favoris à la RELIURE fatiguée que j'ai tant aimé BOUQUINER ?
et mes petits "trésors", souvenirs et bricoles, à soigneusement emballer dans du PAPIER à BULLES dans d'autres cartons identifiés par un SIGNET au nom du destinataire futur.
et, et ........... hum, je crois que je vais me réveiller !! çà sera mieux !

3 Candice34

Qui n'a pas penser à écrire le ROMAN de sa vie.
Après information sur internet, il me faut débuter par la PRÉFACE et terminer par une DÉDICACE.
Au milieu diviser mon texte en CHAPITRES.
Assise dans mon salon, je réfléchissais à un jeu de scène pour une entrée en matière avec une pointe d' humour.
Sortir de ma BULLE et faire ABANDON de ma vie et de mes pensées les plus intimes sur des PAGES blanches d' un cahier.
Me voilà malgré tout Indécise et dans ma réflexion, je me suis assoupie...

"Je me trouvais dans la LIBRAIRIE de mon quartier,
à BOUQUINER le livre d' un sombre POLAR,
sa RELIURE était un peu extravagante , quand soudain elle disparut...
Une avalanche de messages en PAPIER déferla autour de moi.
Les contenus dont l'ÉCRITURE tracée à la PLUME de paon était peu lisible m'invitaient à des manifestations étranges autour de moi...angoissée et surprise, j'ai eu la sagesse de ne pas tous les LIRE.
Je me sentais embarquée sur un radeau par une mer houleuse.
Je ne savais plus qui j ' étais ni où j'allais!"

Mon réveil fut difficile, dans ma main un SIGNET en forme de fleur.
Il me fallut un long moment pour me remettre de mes ÉMOTIONS.
Et le mystère est là !

4 Tenderly59.

Chers amis lecteurs, une nouvelle PAGE s'ouvre pour les habitants de Saint Hom de la Trique, un nouveau CHAPITRE culturel ... mais oui ... dorénavant, les habitants avides d' ECRITURE, éprouvant le besoin de LIRE et désireux de BOUQUINER en paix autre chose que mes PAPIERS de la petite chronique de Saint Hom, vont pouvoir se retirer dans une BULLE, un havre de paix pour découvrir POLARS, ROMANS, et l' EMOTION de certains effets de PLUME de nos grands écrivains: Alexandre Benoît s'est laissé convaincre par un démarcheur des Presses Parisiennes d'ouvrir une enclave journaux LIBRAIRIE dans un coin de son troquet ... vous imaginez la bombe dans le village!
Ceci ne s'est pas fait dans la douceur: le Gros râlait car cela impliquait l'ABANDON de l'une de ses activités clandestines: la projection de cassettes vidéo osées dans un coin du bistro, à l'usage des habitués, le soir, rideaux tirés et la Berthe couchée!
Mais, cette dernière, avide de culture ... comme chacun sait ... a grossièrement poussé à la roue pour l'aboutissement de ce projet ... après arrangement discret avec le démarcheur!
Ce fut la PRÉFACE d'une des disputes les plus mémorables du couple ... mais, comme souvent, c'est Berthe qui a gagné; elle a mis en place un petit salon de lecture, bien entendu ouvert aux seuls consommateurs, a commandé des gadgets: SIGNETS, stylos, RELIURES aux armes du bistro ... et la bougresse a même obtenu, pour la cérémonie d'ouverture, la participation de l'écrivain San-Antonio, venu tout exprès pour la DÉDICACE de ses romans!
On n'a bien raison de dire: ce que Femme veut, Dieu le veut ... dixit le Curé du village ... venez donc vous cultiver dans ce lieu arrosé de bon Beaujolais ... et à votre santé!

5 Chayonne

Un gamin impatient, voilà ce qu'il était !
La terre l'avait marqué, mais sa passion était plus forte.
...il aimait tant les livres !

A la ferme le Père ne plaisantait pas. La Mère ne disait rien. Ses frères obéissaient.
Les travaux étaient durs, toutes les mains comptaient !
Alors les rêves, les romans, l'instruction, ce n'était pas pour eux.
C'était du temps perdu, des bêtises, des émotions interdites.

Le seul livre de la maisonnée était celui qui servait de cale sous un pied de table. La couverture pressée et tordue les renvoyait à leur condition.
Le gamin vivait le désintérêt des siens comme un abandon, un refus d'aller de l'avant.
Alors, dès qu'il pouvait s'échapper, il courait vers l'unique librairie en bout de village.

Cette petite bulle de liberté, d'évasion, c'était son secret, sa survie.
Les rayons trop garnis menaçaient de s'effondrer.
Le papier et l'encre vieillotte dégageaient une odeur douce d'amande et de colle blanche.
Le bouquiniste le connaissait et le laissait s'installer sous l'échelle en bois.
Il s'asseyait à même le sol dans le seul flot de lumière qui lui permettait de bouquiner.

Dans l'étroite librairie, au milieu des livres d'aventure et des sombres nouvelles que l'on nommerait un prochain jour médiocres polars, il avait déniché quelques cahiers noircis aux reliures faites de tissu.
Parmi ces trésors entassés, il avait dégagé un livre à la couverture semblable à celui de la ferme.
Un signet rouge cousu se balançait sous ses doigts.
Il avait ouvert ce trésor en tremblant.

A gauche de la préface, en deuxième page, il découvrit le dessin d'un visage, celui d'un homme aux yeux fouilleurs et à la barbe blanche, la main gauche sous le menton.
...une dédicace comme une envolée...un nom...Victor HUGO.

Un jour tous les enfants iront à l'école.
Ils sauront lire et connaîtront tous les bonheurs de l'écriture.
Même ses petits frères...il y veillerait.
Un jour tous les Gavroche auront des livres, des vrais, avec des images et des mots.
Ils auront même un crayon, un beau marron avec une mine, et de belles plumes en métal aux becs fendus comme celles qu'il admirait dans l'atelier d'à coté.

Il connaissait par coeur le dernier chapitre d'Hugo !
Il se terminait sur un mot.
...un mot qu'il n'oublierait jamais, qui ne le quitterait plus...
...un mot terrible qui allait changer irrémédiablement tous ses combats, ses idéologies, ses chemins de pensées...

...un mot : l'obscurantisme !

6 Bealoi52

Ne dit-on pas qu'il lit en moi comme dans un livre ? Quand il me regarde, j'ai l'impression parfois qu'il tourne les PAGES. Il commence par la PRÉFACE, un petit coup d’œil léger, sur ma coiffure, mon allure, juste comme s'il m'effleurait. Puis il passe au CHAPITRE et me regarde plus intensément, me scrute, essaie de LIRE mes pensées, me parle de choses et d'autres en guettant mes ÉMOTIONS. Son regard se fait plus intense, ses mouvements se précisent, il se plonge dans le ROMAN que je suis devenue, ses gestes sont tendres, câlins, prévenants, il m'amène doucement à l'ABANDON et m'accompagne ; il me caresse, sensuellement, comme s'il écrivait avec une PLUME sur mon corps, et il écrit des pages d'ÉCRITURE qui m'amènent à la jouissance, au plaisir de tous mes sens exacerbés.

Il sait merveilleusement BOUQUINER, des genres différents, des BD avec ses BULLES, des scènes plus angoissantes, plus brutales, des recherches enivrantes, des POLARS, on pourrait ouvrir une LIBRAIRIEavec les styles confondus, le promeneur y trouverai à coup sûr ce qu'il serait venu chiner.

Après avoir remarquablement noirci le PAPIER, il laisse sa DÉDICACE, son odeur, son étreinte délicate tandis que la délectable tension retombe ; ce livre aujourd'hui aura une RELIURE différente et va rejoindre les autres sur l'étagère ; pas besoin de SIGNET, nous finissons toujours notre lecture, pour en recommencer une nouvelle à chaque fois que le désir nous taquine, nous chatouille ; les yeux dans les yeux il en écrit une autre, toujours différente, passionnante, voluptueuse …

7 Mamianne

Sur la première PAGE, une BULLE en guise de PRÉFACE. A ma filleule ! Pour ses 6 ans !
Quelle DÉDICACE ! Maintenant, j'ai 6 ans, je sais LIRE !
C'est mon premier livre de grande ; ce n'est, ni un POLAR ni un ROMAN, c'est l'histoire de Cendrillon ; quelle ÉMOTION !
J'ouvre la RELIURE et commence à BOUQUINER le 1er CHAPITRE ; le PAPIER est glacé, l'ECRITURE est en gros caractères ; de nombreuses images illustrent l'histoire.
A 6 ans, je ne me soucie pas de savoir dans quelle LIBRAIRIE ma marraine a acheté le livre, je profite de ce beau récit !
Cendrillon est l'esclave de ses deux demi sœurs et de sa marâtre qui ne lui laissent pas de loisirs : elle passe ses journées à astiquer,laver, ravauder …
Le prince du château invite la famille à son bal annuel, mais les mégères excluent Cendrillon. Par chance, elle a une marraine qui va intervenir, et, pour lui permettre de se rendre à ce bal, va transformer ses haillons en une superbe robe, et, pour l'y conduire, une citrouille va, d'un coup de baguette magique, devenir carrosse, 4 chiens seront les laquais, 6 souris deviendront chevaux pour transporter la jolie Cendrillon. La fée sa marraine lui intime l'ordre de rentrer avant minuit, faute de quoi tout redeviendra haillons, souris, et chiens !
Voilà, il est tard, c'est tout pour aujourd'hui ; je pose un SIGNET et reprendrai ma lecture demain pour connaître la suite !
Avant de m'endormir, pour remercier ma marraine, je lui écris un petit mot avec ma toute nouvelle PLUME, car, maintenant, j'écris à l'encre
Les années ont passé ; ce matin, en rangeant mon grenier, j'ai retrouvé le livre à l'ABANDON dans un coin.
Nostalgique, je l'ai dépoussiéré et relu avant d'en faire cadeau à ma petite fille : c'est ainsi que l'on transmet les valeurs et les souvenirs de l'enfance.

8 mamybjaa

j'allais vous oublier, quelle horreur! vous allez croire à n ABANDON de ma part de plus je m’apprêtais à BOUQUINER
quelle ÉMOTION de LIRE un ROMAN ou même un POLAR bien sur j'apprécie une bonne ECRITURE ce moment je m’apprête à prendre une belle RELIURE, avec un joli PAPIER glacé quelle plaisir de tourner les PAGES et de LIRE chaque CHAPITRE avec jouissance tout à l'heure je poserais ce livre après avoir mis le SIGNET à la page ou je l'abandonne

aller à la LIBRAIRIE choisir un livre de BULLES et essayer de faire mettre une DÉDICACE devant la PRÉFACE je regarde l'écrivain avec sa belle PLUME qui me sourit je sais que je lirais ce livre avec le souvenir de ce sourire
ouf j ai eu chaud ! pas trop tard
:D ...Merci Zazooo :wink:

Douce nuit à tou(te)s...

N'oubliez pas de venir voter... :D
Bealoi52
Mamianne
Tenderly59.

en tous cas une jolie variétés de texte chacun dans son style...
Allo, Allo! :D Ici Tenderly ... le voleur de fréquences :roll: :wink:
La fréquence Mamianne 99.3 me laisse l'antenne pour quelques minutes encore et j'en profite pour voter! 8) Voici mon bulletin:

CHAYONNE
BEALOI
SQUATINA

Comme le dit l'Ami Zazoo, diversité et qualité indiscutable des textes rendent le choix difficile ... mais, ça y est, les dès sont jetés! :D
Bon lundi férié et ensoleillé à tous ... dans l'attente de nouvelles aventures! :wink:
N'oubliez pas votre devoir civique: VOTEZ!!!
Bonjour à tous, sous ce beau soleil!

Zazoo
Chayonne
Tenderly

Bonne journée
:D Merci à tou(te)s celles et ceux qui sont venu(e)s jusqu'à l'urne...

La boite-à-noms restera en place jusqu'à demain 20H

...si vous passez par ici n'oubliez pas de vous arrêter... :wink:

:P ...bonne fin d'après-midi :D
Bonjour à tous! :D

Un petit barbecue en famille ça vous remonte le moral! :lol:

Des textes divers et plaisants! :wink:

mon choix puisqu'il n'en faut que trois! :!:
ZAZOO
BEALOI
TENDERLY
Bonsoir tout le monde


Mon vote : CHAYONNE
TENDERLY
BEALOI

Bonne soirée
:D
Petit coucou du soir

Très beaux textes diversifiés mais faut faire un choix

BEALOI
TENDERLY
CHAYONNE
Bonne soirée :D
Toulouse, pluie, orage...

6 votes, des choses se dessine
Bonjour tout l'monde,

Beau soleil ce matin. Je vote pour :

Tenderly

Candice

Mamybjaa


Bonne journée.
Bonjour tout les vagabondeurs et vagabondeuses! :lol:

Je partage le grand soleil de ma Meuse natale! 8)

et vous invite à venir lire les jolis textes et choisir le prochain meneur de jeu! :wink:

Bonne journée à tous! :)
:D Ccou à tou(te)s...Merci Mamianne pour ce partage... :wink:

Nous avons aussi un très beau soleil dans le Gard... :D ...que du plaisir en cette journée de (enfin presque) déconfinement !

...inutile de dire de ne pas vous précipiter ! (si ?) :o
Les douces habitudes de la vie reviendront !

Le panier attend votre visite, jusqu'à 20H ce soir !


:P
:D

Ahhh...si on pouvait voter pour tous les textes qui nous plaisent...je les mettrais tous ! :? :D

TENDERLY
BEALOI
CANDICE
50pluspproxy.jpg


:D Il est l'heure de clôturer les 279...Zazooo est allé chercher l'urne...! :wink:

Une belle qualité de textes...merci à tou(te)s ! :P

C'est notre TENDERLY qui sera le prochain à s'y coller ! :D

Bravo Ami...j'espère que tu es revenu de St Hom de la Trique ! :wink: :lol:

En deuxième, suivant notre chroniqueur de près, notre BEALOI !...bravo ma belle !...

En troisième, Chayonne !

TENDERLY, Zazooo et moi te remettons les clés de la voiture de sport garée sur le parking du 50... :wink: :D

(n'en profite pas pour te sauver...)

Tu la prêteras un peu à BEALOI ! :P
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
cron