Bonne lecture en musique . :)



https://www.youtube.com/watch?v=vhx8xxsjxHY&t=1s



"J'avais, un court instant abandonné ma lecture . Je crois bien que le silence du lieu avait permis que mes pensées vagabondent et mes yeux , s'ils lisaient assidument les lignes, n'arrivaient pas à faire entrer dans ma tete ce qu'elles voulaient dire . Je lisais sans lire . Je ne voyais rien . Ni les personnages ni les endroits . J'avais pris ce livre comme on prend un bonbon : une envie de sentir , de sentir un goût . Quelque chose . N'importe quoi . Un besoin de me perdre . Le livre avait été pourtant choisi parmi une multitude de livres . Tous déjà lus . J'aimais bien les livres dont je connaissais la fin , non pas que j'en oubliais les histoires mais j'adorais ressentir à nouveau ce qu'elles m'avaient fait ressentir, mais, aujourd'hui le silence m'interdisait ce plaisir . Le silence . Je m'interrogeai alors sur les raisons de ce silence . Je posai le livre sur la table basse . A quoi est-ce que je pensais ? Ha oui ...je pensais à hier . A avant … A ,il y a longtemps . Je ne suis pas d'une nature a aimer penser a jadis, alors pourquoi y pensais-je donc ? L'envie de lire m'avais prise après une journée de jardinage au soleil et une douche . J'étais seule . Est-ce que le chat compte ? Oui il compte ...dans le tableau figé que constituait les meubles , la maison , les fenêtres, le chat compte . Il ajoute une note . Un note vivante . Le chat vit . Le livre, posé sur la table avait une histoire . Une histoire que je connaissais . Mon corps, las, avait besoin de repos . Mon être avait besoin de silence pour enfin s'exprimer . Le livre n'était -il qu'un pretexte ? Comme une douche qui me ferait comprendre : "Ton histoire est plus belle que toutes les histoires que n'évoqueront jamais tous les livres du monde . Ce que tu ressens n'a pas besoin de ressentir autre chose . Pose ton livre . Laisse toi aller et savoure ce moment de plenitude qu'aucun livre ne pourra t'apporter ".
Je n'avais plus besoin de livres pour ressentir . Je ressentais .
Ce forum me sert à stocker mes textes c'est comme une sorte de bibliothèque .

J'en reposte 2 que j'avais oubliés de mettre .




A écouter en musique


https://www.youtube.com/watch?v=cDSbApXeyTg





""Derrière l'écran que formait une brume engendrée par le froid qui surprenait la terre encore tiède d'un été qui tardait à partir , on pouvait entrevoir plutôt qu'apercevoir , la magie qu'operait la nature en sa métamorphose . Le clocher de l'église tirait, lui, son épingle du jeu tandis que tout le reste semblait comme emballé dans un coton blanchâtre qu'un givre renaissant vernissait savamment . La réunion de deux saisons qui se croisent marque leur passage par la splendeur de ce qui a été et de ce qui sera . Les feuilles des arbres qui dansent en tombant , peintes de couleurs que l'automne a dictées donnent alors a savourer des yeux un tableau qui semble avoir tout préparé pour un moment festif .
L'hiver, poussant l'automne a lui céder la place , laissait au ciel sa couleur bleue mais donnait au soleil une chaleur de glace figeant l'eau qui reflétait a sa surface la douceur d'une saison passée . Dans ce décor de carte de vœux , le papa d'Emilie , raquettes au pieds, allait pour la dernière fois choisir un sapin et des écorces de chêne destinées à la fabrication de la crèche pour le soir du réveillon . Il n'était ni triste ni heureux et avançait lourdement dans la neige que la nuit avait laissée tomber .
Il était parti à l'aurore quand la maison dormait et il pensait encore que s'il devait partir il attendrait un peu . On ne part pas une nuit de Noël qui annonce un anniversaire et qui rend joyeux . Il attendrait un peu . Il vit le soleil se lever au loin dans la montagne et se dit que le soleil se lève toujours . Il attendrait un peu . Il avait une famille . Il attendrait un peu que le soleil se lève ."
Texte écrit avec des mots imposés , comme le précédent .


A écouter en musique .



https://www.youtube.com/watch?v=Y12wjPuUhPI



"Toi, petit prince , qui rêve doucement et pince tendrement le ciel de tes doigts , contemple et va savourer sur les dunes, l'image de ce temple où luit la nuit la lune . De ma constellation, je vois le doux visage d'un petit garçon , à l'abri sous la voute celeste qui prie et manifeste son besoin de rêver . Je vois en son cœur une étoile qu'un voile de soleil a entouré de soie et je sais que , filante , elle s'en ira bercer toutes les nuits qu'un jour le temps aura laissé . Alors, d'une myriade d'ondes qui les feront danser , tu seras dans la ronde petit prince adoré . Apprends leur à rever .
Plus je vieillis et plus je trouve qu'on ne peut vivre qu'avec les êtres qui
vous libèrent et qui vous aiment d'une affection aussi légère à porter que
forte à éprouver.
Albert Camus
Bonsoir : Un petit partage . :)


[url][url]Lien vidéo
https://youtu.be/Z5tOVGGikP0
[/url][/url],



"Je vole quand de là haut ton corps est animal
Et je le vois bouger parmi les ombres humaines,
D'une force assurée , il va semer ses graines,
Se lever et poursuivre un chemin ancestral .

Je voudrais devenir un nous deux cardinal,
Le dernier mot d'une vie ; Toute l'eau des fontaines.
Je voudrais naitre un temps et qu'un jour tu comprennes,
que mon corps amoureux danse son dernier bal.

Je veux croire un instant à des mains authentiques,
Aux purs et vrais moments . A tes vers oniriques
Et clouer le soleil sur mon âge avancé .

Je volais en volant, des branches , des dentelles,
Des bouts de ciel usés comme un voleur volé .
Du pont de mes tourments se voilent mes chapelles ."



carole80 .