Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

N'être pas né, rien que d'y songer, quel bonheur, quelle liberté, quel espace !"
le drame ultime ne serait-il pas, non pas celui de mourir, mais plutôt celui de naître ? Comme disait l’autre.
Évidemment ce n’est pas nous qui avons décidé de naître ou pas, cela nous a été imposé, donc il faut faire avec et passer son temps ici-bas à se balancer entre souffrance et ennui, comme le disait un autre.
On nous a greffé: des besoins de reconnaissance, de se reproduire et toutes sortes d’autres hormones censées nous protéger mais qui en fait nous pourrissent la vie. Le mieux ne serait-il pas de désactiver toutes ses fonctions et de se foutre de tout, sans bien sûr nuire à nos pauvres congénères, car, « non mais allô quoi », on a rien demandé.

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

Oui, c'est bien ça le drame premier et quand nos parents ne nous ont pas fait sentir qu'on était venu foutre en l'air leur liberté, leur liberté elle-même étant empoisonnée par leurs hormones qui les poussaient à copuler, et ainsi de suite. Il en a fallu du temps pour arriver à l'ère de l'enfant désiré, mais qu'est-ce que cela a arrangé, rien du tout, en même temps venait le temps de l'abandon, du divorce, et du grand embarras de cet ou ces enfant/s né/s finalement dans le désir le plus désirant possible pour le meilleur des amours, du monde, et puis, la dégringolade, à son tour, se retrouver un/des gosse/s encombrant/s, balloté/s, et empêchant toute évolution de leurs parents jusqu'à ce que leur progéniture (nous) soit sortie d'auberge, et accusant implicitement ou explicitement leur marasme existentiel par la faute de leurs parents, et ainsi de suite. Et oui, si on y pense, il n'y a que le suicide pour se sortir de cette cohorte de désirs finalement honnis, mais voilà, il y a tout de même, à un moment ou à un autre, l'espoir du meilleur, et puis toujours le sentiment de la responsabilité et de la solidarité... Alors humainement on se contente de vivre aussi bien que possible nos contradictions intrinsèques... Comme les animaux,mais avec tout de même l'avantage de philosopher sur cette condition et finalement de l'accepter, tout comme eux, mais avec des raisons d'être supérieur.

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

Hasard ou nécessité je sais pas ...mais cette vie qui.nous est donnée est à vivre pleinement ne dit on pas qu'on en a qu' une ?

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

On n'a rien demandé, certe....mais puisqu'on est là.....pas le choix, il faut assumer....on a fait le bonheur de nos parents, ensuite on a volé de nos propres ailes....avec des hauts et des bas mais c'est le cheminement de la vie et continuons.....

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

Que de défaitismes
Pas pour moi
Salutations
et ... à jamais

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

On a la vie que l'on se donne et la société n'y est pour rien ......

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

...

Se poser trop de questions peut empêcher
de savourer l'instant présent ...


Image

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

passerine a écrit : Hasard ou nécessité je sais pas ...mais cette vie qui.nous est donnée est à vivre pleinement ne dit on pas qu'on en a qu' une ?



bonsoir je rejoint passerine je pense qu' elle a raison

j approche doucement de ma finalité et je pense avoir fait un peu près tout ce que la société attendait de moi
mais je suis encore ici
j ai encore une cœur, des sentiments des émotions à vivre
et laissé libre cour à mon cœur aux émotions pour qu' a ma fin
ne reste aucun regrets
peut être que c'est a chacun d entre nous de voir et d apprécié notre propre réflexion ?
bien à vous
vivre

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

Bonjour,
Oui, cette vie est à vivre, ne serait-ce que par respect pour nos parents qui nous l'ont donnée !

Et la vie est un combat de tous les instants, comme d'éléments qui nous font une vie heureuse, contre la mort, pour la paix et la liberté.
Bonne journée à vous.

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

Bien contente d'être née ... c'est grave docteur ?

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

@heureuse,
Jsuis pas docteur, mais je peux répondre : non, pas grave du tout.
Moi aussi, bien content d'être né :D
Je trouve même surprenant qu'on puisse se poser cette question. :roll:

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

@Heureuse et Doubien,

Oui, c'est surprenant !!
Mais beaucoup ont tellement peur de tout... Ils ne voient que le négatif !
Allez, bonne bonjour et Avanti...

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

:shock: Pourquoi naître ?

...tout simplement parce qu'un cadeau ça ne se refuse pas !

:P

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

Aucun cadeau de la vie ne doit se refuser!!!

Re: Qu’est-ce qu’on est venu faire ici ?

A découvrir ou à relire "De l'inconvénient d'être né." d'Emil Cioran
Voilà du pessimisme jubilatoire :D
exemples:
"Naissance et chaine sont synonymes. Voir le jour, voir des menottes".
"N'être pas né, rien que d'y songer, quel bonheur, quelle liberté, quel espace!"

Bonne lecture :lol: