Bonjour Par la succession de mes parents, j'ai hérité d'un certain nombre de friches dans le département du Lot. L'une d'elles m'a littéralement"envoûté "Il faut savoir que elle est en bordure d'un cours d'eau vers lequel sa pente descend doucement. De part et d'autre de ce cours d'eau, se sont implantées deux communautés monastiques : femmes d'un côté, hommes de l'autre. Selon les recherches menées avec l'aide d'un archiviste, je suis probablement sur le domaine des hommes. Je ne sais pas quel type de végétation occupait ce terrain quand ils sont arrivés. Mentalement, je me situe en plein mois d'août de cette époque et le thermomètre qui n'était pas encore inventé aurait fait des bonds Quand j'arpente la parcelle, je suis toujours tenté de regarder derrière moi si il n'y a pas une silhouette en robe de bure en train de s'acharner sur ce sol misérable. Littéralement obsédant. TJC.
Bonsoir TJC.
C'est beau et aussi fort intrigant. La vie nous réserve toujours des surprises mais pour ce que vous éprouvez, je pense que nous n'aurons jamais la réponse.
Toutefois, il faut voir celà de façon optimiste. Celà ne peut pas être néfaste..
Il m'est arrivé aussi une chose que 60 années plus tard, je ne comprends toujours pas...
Je me rappelle bien. J'avais 11/12 ans et à l'école, l'institutrice a demandé à sa classe si quelqu'un connait la chanson 'Le chant du départ". Car elle voulait nous apprendre cet hymne populaire.Alors, je me lève lentement sans même réfléchir. J'étais le seul à me lever. Puis, à sa demande, tétanisé par une timidité extrème, je me mets à chanter cet air bien connu entièrement . J'éprouvais de la fierté d'être le seul à faire celà et je me rappelle fort bien que je n'avais pas à chercher les paroles qui venaient toutes seules à tel point que je me suis décontracté et je prenais plaisir à regarder tous les autres écoliers tout en chantant....
Puis, 30 années plus tard au cours d'un repas de famille, soudain, je ne sais pas pourquoi, je me suis dit "mais cette chanson que j'ai chantée entièrement, je ne l'ai jamais apprise et je ne l'ai jamais entendue ! A 11/12 ans à cette époque, nous étions enfants plus tardivement, c'était l'époque aussi de Zorro à la télé, voilà ce que j'aimais à cette époque! Et à la maison, nous n'étions pas du genre à monter sur une chaise et chanter des chansons de "grands" !
Hors, moi j'avais chanté une chanson dans sa totalité sans l'avoir apprise !!!
Encore un mystère dont nous n'aurons jamais la réponse...
Je vous l'ai dit TJC....j'écris toujours beaucoup, c'est mon défaut.....
cron