La relation avec les ex

La relation avec les ex

9 | 4359 Consultations

Lorsque l’amour se conjugue au passé, il produit une catégorie de personnes uniques : les ex ! Qu’on le veuille ou non, ces derniers jouent un rôle important dans nos relations amoureuses présentes, ne serait-ce que par les souvenirs, plus ou moins bons. Alors comment composer avec ces relations si particulières ? Peut-on rester amis ? Qu’en est-il de l’ex belle-famille ? Comment gérer de manière « apaisée » la garde des enfants ? Recoucher avec un ex, quelles peuvent être les conséquences ? Nous tenterons de répondre à quelques-unes de ces questions dans cet article.

 

Les enfants et la séparation

C’est sans doute le cas de figure le plus difficile à gérer, les enfants représentant un lien légal et affectif plus fort et de plus longue durée que tous les autres liens. Il est absolument essentiel de séparer la relation avec votre ex (éventuelles stratégies de reconquête, conflits divers etc.) de votre relation en tant que parents responsables. Dans cette constellation complexe, il importe de rester pour ainsi dire « professionnel ». Exemple : une réunion aura pour seul but de discuter des enfants, de négocier les calendriers, de parler de l’école etc. Côté budget, mieux vaut mettre cartes sur table dès le début, en essayant de trouver un compromis tenant compte de la situation financière de chacun, des besoins des enfants, et de la répartition des aides sociales. Il faut établir des priorités en cas de désaccord, faire des efforts et – dans la mesure du possible - ne pas mêler les enfants aux conflits personnels entre vous et votre ex (facile à dire !...). L’enjeu réside dans la capacité de distinguer la relation d’ex-partenaires de la relation de parents. Pour le bien de tous, et surtout des enfants, il faut faire preuve de bon sens et « négocier » la garde aussi intelligemment que possible. Exemple : si un parent a un impératif un week-end où il doit avoir les enfants, faire preuve d’une certaine souplesse et de flexibilité par rapport au calendrier…

 

Le rapport avec son ex belle-famille

Les années passées ensemble et les enfants créent forcément des liens affectifs avec les belles familles respectives :  alors comment se comporter après la séparation ? Garder des contacts « amicaux » ou  rompre tous les ponts ? La rupture ne considérant ni les parents, ni les frères et sœurs ou les cousins de votre ex, le doute subsiste : ne doit-on pas envisager une « zone de sécurité » à respecter, une certaine limite à ne pas franchir ? Difficile de trouver le bon positionnement face à eux… D’un côté, on aimerait pouvoir continuer à entretenir ce lien spécial qui nous lie à eux, mais d’un autre, on sait que cela pourrait être perçu comme une « trahison » par l’ex en question. Là où certains jugeront opportun de conserver un dialogue amical, d’autre plongeront dans une tentative de manipulation des proches de leur ex afin d’obtenir des informations, de l’atteindre par un moyen détourné et c'est là que le bât blesse… Celui qui a été quitté doit respecter la décision de son ex et lui laisser son univers. La reconstruction personnelle est quelque chose qui s’effectue de son côté. Aussi difficile soit-elle, la séparation représente plus qu’une simple remise en cause du couple, c’est un bouleversement de la routine qu’il faut accepter pour parvenir à reconstruire quelque chose de nouveau.

 

Recoucher avec un ex…

Cela peut être interprété comme une solution de facilité comme du « terrain connu » mais cela peut s’avérer être la garantie d’une extase sexuelle :  vous connaissez vos corps, avez des souvenirs croustillants en commun. Vous avez aussi – chacun de votre côté après la séparation – acquis une certaine maturité sexuelle pouvant renforcer votre relation ou bien au contraire rendre jaloux ou mettre l’autre extrêmement mal à l’aise. Alors un ex peut-il devenir un « sex friend » ?  (voir notre article de magazine à ce sujet ici). Attention, recoucher avec son ex, à défaut d’avoir quelqu’un d’autre peut s’avérer être plutôt mauvais signe pour l’ego et peut rouvrir des blessures mal cicatrisées… Autre inconvénient : Vous vivez dans le passé au lieu de vous concentrer sur le présent, ou le futur. « Rester amis, non, devenir amis, peut-être », précise Yves-Alexandre Thalmann, psychologue et auteur de Gérer ses ex. « Passer directement d’une relation amoureuse à une amitié ? Impossible ! » déclare-t-il. « Pas de problème pour celui qui quitte (il a déjà fait son deuil), en revanche pour celui qui est quitté, c’est souvent une manière de garder des miettes, de ne pas affronter le vide.»… 

Enfin, mieux vaut ne pas trop parler de son ex à sa/son partenaire actuel(le), cela pouvant susciter des malentendus et des jalousies inutiles…

 

Avez-vous une expérience à nous faire partager à ce sujet ? Comment gérez-vous cette relation si particulière avec votre ex, en particulier lorsqu’il y a un/des enfant(s) dont vous partagez la garde ?  Vous est-il arrivé de recoucher avec un ex/des ex ;-) ? Vos témoignages nous intéressent !

 

Photo © Fotolia – Auteur : vrabelpeter1

Betty_Nelly, 27.02.2020