Emménager ensemble après 50 ans ?

Emménager ensemble après 50 ans ?

2 | 15247 Consultations

Voilà que la cinquantaine nous a rejoints, voire dépassés, et nous sommes revenus au point de départ après que la vie nous ait un peu bousculés... Changement de boulot pour certains, changement de situation familiale pour d'autres... Les enfants sont grands, finis d'élever, et un veuvage ou une séparation, un divorce... sont survenus. Heureusement, après une période de tristesse, la vie a repris ses droits et souvent on trouve à ce moment là, souvent sans l'avoir attendu, le compagnon ou la compagne avec qui on faire un recommencement. Il s'agît là d'une nouvelle vie, d'une nouvelle chance. Il faut savoir la saisir et se servir de son expérience passée, voire de ses échecs, pour donner les meilleures chances à ce nouveau départ. Et bien sûr, la première question que l'on se pose, c'est doit-on emménager ensemble ou non ?

 

Vie commune or not vie commune ?

Au début d'une relation, même s'il s'agît ici de personnes ayant dépassé la cinquantaine, les émotions sont très fortes. Justement parce que ce sont des personnes mûres, qui savent qu'une vie est courte et qui ont vécu des drames et des histoires personnelles. Les passions resurgissent avec autant de force qu'à l'adolescence ! L'amour peut être complètement fou ! C'est justement selon le degré de passion, que la question aura sa réponse. Quand deux êtres ne peuvent plus se passer l'un de l'autre, que chaque instant loin de l'autre compte pour une éternité, alors, il est sûr que la vie commune est la meilleure solution. Au contraire, si cette passion n'est pas exigeante, si chacun dans le couple aime à vivre de façon indépendante mais se retrouver ponctuellement pour profiter de bons moments à deux, alors il n'est pas utile d'habiter ensemble. De plus un grand nombre de personnes mûres craignent que leur bel amour ne s'émousse au contact du quotidien. L'idéal pour certains est l'habitation proche, mais chacun pour soi.  Pour ceux qui font le choix de vivre à deux une vie commune, se pose alors une deuxième question : où va-t-on vivre ?

 

Emménager ensemble : oui, mais où ?

Parce qu'on a dépassé la cinquantaine, en principe on est installé dans un quotidien auquel on tient. On a fini de payer le crédit pour l'habitation principale, ou si on a divorcé, on a racheté la part de l'autre, ou on s'est installé dans un nouveau chez soi dans lequel on se sent bien et surtout à l'abri, en sécurité des aléas de l'existence. On a donc des difficultés à vouloir quitter ce logement cocooning. Et pourtant, si on veut faire une vie à deux, il faut se décider... Alors, on pèse le pour et le contre. La chose est facile si l'un des deux ne souhaite pas conserver son logement actuel. Si, en outre, cela ne lui déplait pas de s'installer chez l'autre, alors la solution est toute trouvée. Mais attention à cette formule. Il faut alors impérativement que chacun des deux se sente bien chez lui et il ne faut donc pas que le logement comporte trop de traces du passé de l'autre. Par exemple, en cas de veuvage, il faut éviter des photos du défunt dans toutes les pièces, il faut transformer pour créer un nouveau nid... Il ne faut jamais perdre de vue qu'un nouveau départ dans la vie doit se faire de façon radicale. Alors, le mieux, c'est de choisir une habitation extérieure, étrangère au passé de l'un comme aux souvenirs de l'autre. Et ne jamais perdre de vue que la vie est courte et qu'il faut profiter de chaque instant...

Betty_Nelly, 11.07.2013