Les mille et une vertus de la danse

Les mille et une vertus de la danse

9 | 1066 Consultations

Quand on cherche à rencontrer l’âme-sœur, à se faire de nouveaux amis, ou juste à se distraire au cours du week-end, la danse est une activité idéale. Pourquoi ? Parce qu’elle allie sport, pratique artistique et sociabilisation. ll serait donc dommage de s’en priver. D’autant qu’elle ne nécessite aucun matériel spécifique : elle est abordable à toutes et tous. Pourtant, nombreux sont ceux qui ont du mal à s’imaginer sur la piste… Notamment les hommes qui, il est vrai, sont souvent plus réticents à s’y mettre. Mais vous, êtes-vous prêt à sauter le pas ? Pour vous en convaincre, suivez notre tour d’horizon des mille et une vertus de la danse. 

 

Les bienfaits de la danse sur la santé physique 

Soit, la danse est un art. Mais n’oublions pas que c’est aussi un sport. Et pas n’importe lequel ! En effet, c’est une activité physique qui permet de faire travailler une grande variété de muscles en même temps. Pas étonnant donc que la danse soit réputée aussi bonne pour le cœur que pour le système cardiovasculaire en général. Sans oublier le fait qu’en dansant régulièrement, vous allez perdre du poids, et obtenir un corps plus souple, plus endurant et plus galbé. Donc forcément plus désirable. Mais ce n’est pas tout. Comme avec n’importe quel sport, la pratique régulière de la danse vous apportera en un rien de temps un regain général d’énergie. Pour le dire simplement : plus vous danserez, plus vous aurez envie de danser ! Le plus dur, c’est juste de s’y mettre. Oubliez vos appréhensions, et lancez-vous ! Après, soyez certain que tout se passera de plus en plus comme sur des roulettes. 

 

Les bienfaits de la danse sur le moral 

Qui dit « bienfaits pour le corps » dit généralement « bienfaits pour le moral ». Car les deux sont forcément liés. Ainsi, la danse est un excellent remède contre le stress et la dépression. Comme toute pratique sportive, elle participe à libérer dans le corps des endorphines et de la dopamine, hormones du bien-être. Or, c’est souvent ce qui nous fait défaut quand on est dans une période un peu triste. Outre ces considérations biologiques, la danse possède d’autres avantages sur le plan moral. Elle aide à gagner en confiance et estime de soi. Car souvent au début, on se pense incapable de bien danser. Or, cet art est à la portée de toutes et tous ! Quand on danse régulièrement, on progresse vite. C’est aussi un bon moyen de sociabiliser, de rencontrer de nouvelles personnes, et donc de sortir de la routine et de l’isolement. 

 

Les bienfaits de la danse pour le cerveau 

On a parfois tendance à l’oublier mais, en plus d’être bénéfique pour le corps et pour le moral, la pratique d’un sport améliore les performances du cerveau. Elle stimule la circulation, favorisant ainsi son oxygénation. Le sport tenderait également à augmenter la taille et la vascularisation de l’hippocampe, zone du cerveau qui stocke les nouvelles infos et apprentissages. La danse requiert plus spécifiquement l’apprentissage et la mémorisation de nouveaux pas dans un ordre donné. C’est donc un excellent moyen d’entretenir sa mémoire de façon ludique ! Ainsi, les bienfaits de la danse sont multiples, et plus poussés qu’on ne le pense généralement. Dans une certaine mesure, la danse peut notamment aider à lutter contre certains symptômes liés à des maladies comme Alzheimer. 

 

La danse, vecteur d’érotisme 

Enfin, la danse permet de renouer avec un certain érotisme. D’accord, un homme et une femme qui dansent ensemble sur une piste, ce n’est pas forcément le début d’une histoire… Mais ça peut très bien l’être. Et dans tous les cas, ce sera un moment de complicité et d’échange corporel. Les regards échangés, la confiance qui s’installe, le fait d’accomplir quelque chose à deux.  Apprendre ensemble, se frôler, se toucher, les mains qui empoignent le buste de son ou de sa partenaire… La danse, c’est tout cela et bien plus encore. Ce qui se joue sur la piste ne regarde que les danseurs. Même s’ils sont dans une salle au beau milieu d’autres couples, sur le moment, ils ont l’impression d’être seuls au monde.

 

Quelles sont vos expériences dans ce domaine ? Aimez-vous la danse et la pratiquez-vous ? Que vous apporte la danse ? Merci pour vos témoignages !

 

Photo © Fotolia – Auteur : Viacheslav Lakobchuk  

 

 

 

charlotte4575, 31.01.2019

lolita1958
0 | 22.04.2019 18:03

ou allez vous danser?

Farrington
0 | 05.02.2019 08:39

Bonjour,
J ai commencé la danse à 3 ans, classique, puis jazz et en tant que métier, il est très très dur !
Mais comme loisir, oui, un vrai bonheur, j adhère !! Le corps est mouvement.
Les danses de salon n ont rien d erotique à mes yeux mais un lieu de socialisation, oui. Récemment j ai vu un couplé très âgés danser avec passion et grâce, C etait merveilleux à voir.
Merci pour cet article.
Far

Larombiere
0 | 01.02.2019 19:11

Il est vrai que les dancings sont rares dorénavant... J'allais au Rétro République, très convivial mais fermé pour travaux . On me parle beaucoup du Chalet, j'y retournerai dès que j'aurais perdu quelques kilogs ... sinon, le Balajo, le Memphis que je trouve trop petit alors que j'aime circuler en salle lorsque je ne suis pas invitée .... (normal, ils savent que je ne couche pas !) mieux vaut en rire !

JYMYCHARLES
0 | 01.02.2019 10:57

C'est toujours un plaisir ,de danser sur de belles musiques le Week-end, et quelques fois aussi en semaine...Des moments de partage et de convivialité.

valentine233
0 | 01.02.2019 08:35

Bonjour ,J habite Paris,j aime danser et Malheureusement les thés dansants deviennent rares .il reste le menphis,le chalet du lac.Quelqu un pourrait il m indiquer des adresse:
Cordialement .Danièle

papillonlove
0 | 01.02.2019 08:25

Tout à fais d accord Je vais danser

Perigourdine
0 | 01.02.2019 06:50

Je suis tout à fait d'accord avec ces 2 personnes, mais je ne sais pas trop bien danser ces séances là, il faudrait que je prenne des cours avant pour ne pas être ridicule.

lisa172
0 | 31.01.2019 13:37

Bonjour ,
La danse a été mon "sport" favori durant de longues années , pour faire court de l'adolescence à l'âge de la retraite , époque ou ma vie a basculé , ou les distractions se sont raréfiées Jamais , je ne me suis sentie à l'aise dans mon corps ., l'esprit libre , gaie .Le cavalier était un plus , avec une amie suffisait .Il paraît que j'étais légère ,suivant les mouvements de mes partenaires masculins ( valse, tangos)

Et pourtant elle était au programme , je ne l'aurais pas abandonnée ( j'ai pris des cours de tangos argentins,tarentelle et autres danses -4 par séances 0) tout au début de ma cessation d'activité et à l'extérieur
.
Contrainte et forcée , je n'ai plus danser depuis 2016, date de ma prothèse au genou , ratée , reprise en début 2018 , soins encore actuellement .......

Il est clair que si mon corps ne me fait pas défaut , je reprendrais ..........à mon âge !

Bonne journée

DL

mimosa13
0 | 31.01.2019 12:31

tout à fait d'accord !
je vais danser régulièrement plusieurs heures le mardi et j'aime beaucoup ça