Être poli(e) ne coûte rien

Être poli(e) ne coûte rien

14 | 1027 Consultations

Si nombre de personnes inscrites sur notre site se montrent généralement aimables avec nous les administratrices, il n’empêche que d’autres, sur le support notamment, adoptent une  attitude fort désagréable. Ceci nous a incité à écrire cet article et à rappeler certains codes de bonne conduite… A quoi cela sert-il d’être poli(e) ? En quoi les petits « mots magiques » créent un univers bienveillant dans les rapports humains, que ce soit sur le site ou dans la vie en général ? Apprentissage essentiel chez l’enfant, gage de positivité et de civisme au quotidien, la politesse appartient à ces règles de bienséance à adopter sans modération. 

 

Premier apprentissage du respect chez les enfants

Notre approche de la politesse dépend de notre culture familiale et sociétale. Inculquer à son enfant les règles de politesse lui donne les clés pour évoluer en société mais aussi pour se construire. Ces règles sont aussi une façon de lui apprendre dès son plus jeune âge à considérer l’autre comme il aimerait être considéré lui-même. C’est une des pistes pour développer son empathie et lui rappeler l’égalité entre les différents individus. Pour transmettre la politesse à un enfant, le mieux est de veiller à respecter ses codes devant lui…

 

Gage de sympathie et de positivité

La politesse permet de créer un environnement positif ; elle sert à exprimer de la sympathie et de la considération pour l’autre. Est-ce difficile de croiser un voisin ou un collègue et de dire simplement « bonjour » ou « bonne journée » ? Vous lui montrez ainsi qu'il existe, qu'il a sa place dans le monde et lui envoyez une image positive de vous-même. Car qui a envie d’amorcer une conversation avec une personne mal aimable ?   Remercier quelqu’un permet par exemple de reconnaître ce qu’il vous a donné : il peut s’agir d’un sourire, d’une aide ou d’une attention quelconque et cela est pour lui valorisant. De plus, faire trop d’économies sur ces codes et subtilités peuvent vous faire définitivement passer pour une personne dépourvue d’altruisme, de savoir vivre et indigne d’être connue !  La politesse met de l’huile dans les rouages de la communication,  signale que nous avons plaisir à rencontrer des gens, à les écouter et surtout à les considérer !

 

Ne pas lésiner sur les « mots magiques »

Les expressions passe-partout comme « je vous en prie », « c’est un plaisir », ne sont pas de simples formalités, mais le signe que vous savez appartenir à une communauté, à un groupe social. Véritable rouage de notre société, la politesse permet de tisser des liens et d’atténuer des tensions. À tout âge, elle est un signe de respect essentiel. « Bonjour », « au revoir », « pardon », « s’il vous plaît », « merci » sont des formules qui, d’une façon générale, rassemblent l’ensemble des règles de courtoisie et des usages sociaux entre personnes. C’est une façon d’émettre un message. En disant « bonjour » le matin à son boulanger, « merci » à son enfant, « s’il vous plaît » à un collaborateur, on intègre l’importance d’une vie en société, d’évoluer dans un groupe et de ne pas être marginalisé. Au-delà d’un bon relationnel, adresser un « bonjour », comme répondre à un sourire est également une marque d’empathie. La politesse améliore la capacité à convaincre, diminue les tensions et encourage l’apaisement. Ne soyez pas avares de « bonnes manières », qui, dans la vie de tous les jours, sont la condition d'une vie sociale épanouie. 

 

La politesse envers les administratrices et les membres du Club

Derrière le « support » ou encore « service clients » travaillent des personnes en chair et en os qui répondent personnellement à vos questions. Nous réagissons avec plaisir à vos diverses requêtes, suggestions, mécontentements et acceptons même les critiques si ces dernières sont constructives, émises avec courtoisie et un minimum de politesse ! Or, plus de la moitié des membres qui nous écrivent s’adressent à nous avec un manque de respect total, nous donnant des ordres, nous insultant, parfois même nous menaçant...  Si malgré ce manque d’éducation à notre égard, nous répondons la plupart du temps quand-même, il nous arrive néanmoins de refuser de le faire, considérant que ces personnes ne méritent pas notre attention. Outre cette attitude déplorable à notre encontre, force est de constater que certains membres ne peuvent s’empêcher de tenir des propos désagréables, condescendants voire incisifs envers les autres. Nous ne rentrerons pas dans les détails, ayant souvent posté des piqûres de rappel dans les forums et les blogs, mais comptons sur eux pour faire des efforts !!

 

Terminons par quelques citations :

Apprends sans détour ce qui te brouille avec le monde : ce n'est pas du sentiment qu'il veut, il veut de la politesse, Johann Wolfgang von Goethe

La science des égards est celle de la politesse, Édouard Sommer 

Que l'on ne s'y trompe pas. De même que la grammaire est peu de chose au regard du style, de même les usages sont peu de chose au regard de la politesse qui les vivifie, Antoine de Lévis Mirepoix

 

 

Que vous inspire ce thème ? La politesse est-elle pour vous une évidence ?

 

 

Photo © Adobe – Auteur : gustavofrazao

Betty_Nelly, 16.09.2021

Elsa8383
0 | 26.09.2021 13:38

Bonjour Betty;
Merci à vous pour cet article.
Cela fait des années que je lutte contre le manque de politesse évident, de certaines personnes. Il est évident que parfois je suis incomprise, voire insultée, mais je n'accepte pas sur les réseaux sociaux que l'on me tutoie d'emblée par exemple,. Je fais la leçon à tous/ Avec humour la plupart du temps. Il en est de même dans mon commerce et dans une autre de mes activités pro.
Je n'ai pas l'impression de perdre mon temps car je me dis que parmi tant de petites graines semées, quelques unes germeront peut être.
J'avoue que je travaille beaucoup et que parfois je me décourage de ce manque de civisme, mais je tiens beaucoup à cette valeur essentielle de notre société et même si je me sens parfois bien seule, je continue.
Votre article montre bien qu'il est très important pour tout le monde de faire comprendre qu'il ne peut pas en être autrement dans la vie tout simplement.
Et même si je suis là seule à continuer à remettre les codes essentiels en place, rien ne me découragera jamais car je suis persuadée que c'est essentiel pour tous..

Merci du fond du coeur Betty, pour avoir édité cet article si bien expliqué et détaillé.
Merci à vous et à votre équipe de veiller sur nous et sur la qualité de ce site.
Cordialement,

RHODIA34
0 | 23.09.2021 12:09

Bonjour à toutes et tous,
Merci à vous, Administratrices, pour votre courage, persévérance et abnégations devant la multiplicité des agressions qui révèlent la lâcheté des auteurs sous couvert de l'anonymat d'un pseudo.
Merci également à tous ces membres avec qui je partage sans réserve l'indignation et les regrets contrits face aux malveillances galopantes.
Mais, le mal est fait. Il est profond. Il touche toutes les couches de notre société à l'heure où je vous livre mon ressenti. A regarder tout autour de nous et de quelque côté que l'on se tourne, j'avoue que je suis désespérée. Alors, depuis peu, j'ai baissé les bras car tout combat me paraît bien vain. Je choisis donc de fuir ce monde hostile dans lequel je n'ai plus aucun espoir et dans lequel je sais que je n'y ai plus ma place.
Merci à vous d'avoir eu la patience de me lire.

bridge33
3 | 18.09.2021 10:54

Bonjour Betty et à tous et toutes également
Un bonjour , la politesse que tous et toutes non pas le même impact et quel dommage mais on ne peut malheureusement pas demander aux personnes «  grossières «  de devenir juste correct ….
À vous un grand MERCI pour faire « redescendre « 
Les mauvais élèves ( sourire)

AMELIE97
5 | 17.09.2021 10:02

Bonjour Betty Nelly. Je suis pour la politesse. C.est ce qui abat 'animosité naissante dans une colère , c.est ce qui fait du bien à tout le monde.
J.avais remarqué que mes grands adolescents en collège n.en comprenaient pas l'utilité. Arrivant en retard ils augmentaient la tension en boudant silencieux pour regagner leur place. Ils se rendaient de plus en plus désagréables pour certains qui avaient des problèmes de liaison entre train et bus et course à pied. Certes ils avaient un motif mais leur attitude les rendait indésirables. Je leur ai expliqué qu.il fallait mettre le prof et les camarades dans une attitude réceptive et non de dérangement. Il fallait du courage , le courage de prendre en charge et leur motif et le motif de la classe d.être irritée de leur dérangement. D abord oser adresser avec un regard désolé au prof une formule très courte d.excuses , quêter juste le regard de compréhension du prof et aller à sa place le plus discrètement possible et enfin se décontracter d être accueilli pour travailler tous ensemble. Cela devait se faire dans à peine la minute . Et de ce jour quand ils ont eu compris que la politesse était une gageure de bienveillance ils en ont appliqué les règles.
Mais nos ami.e.s du club cherchent ils/elles la bienveillance ou la confrontation ? Écoutent ils les autres ou veulent ils s.imposer ? .. L.impolitesse vient de ce manque d'égards, de cette recherche de clan ou plutôt de meute où se voulant chef il leur faut museler ou rejeter ou dénigrer...
C.est dommage vraiment Je trouve aussi que nous devons beaucoup à nos administratrices car le club est un tremplin sociétal et amical certain. Je m.en rends compte en rencontrant en metropole certains membres sur ma route. Il est évident que le comportement en approche rend la personne plus authentique et que cette authenticité passe par un accueil poli et gentil. Alors que dire des impolitesses en communication de tchat ou de discussions écrites ? Elles seraient un défouloir facile parce que le distanciel et le pseudo sont vus comme un anonymat le permettant . C.est donc une fois encore le fait que l.on tombe dans ce que tout le monde (ou presque) appelle le virtuel que l.on se permet l'agressivité et l.impolitesse c est à dire des attitudes et des mots que l.on n.oserait pas dans le réel. Perso je considère chacun chacune comme bien existant et possiblement rencontrés. De ce fait et sachant que j.ai tant besoin d'amitié et d.empathie il m.est impensable de faire l.impolie

Ebbie2
4 | 16.09.2021 18:06

un MERCI et un sourire c'est encore gratuit !!!

Ebbie

Antoinemichel
3 | 16.09.2021 16:22

Bonjour,je rejoins Marie93 sur ce point..En éffet il y a quelques temps j'avais émis une remarque sur le tchat sur le fait qu'il devenait vulgaire,je me suis fais insulté ,je cite: ( Pour qui il se prends avec sa gueule enfarinée,il a qu'a aller voir ailleur,on dis se que l'on veut)et j'en passe de meilleurs.Il est intéressant de constater que personnes n'est allé dans mon sens et que ces dit personnes vont cautionner haut et fort votre sujet.....Ceci étant je préfere un (impoli) sincere,qu'une autre qui vous couvre de jolies formules et qui vous (balance) dans le dos.....A suivre

Marie93
4 | 16.09.2021 13:46

Bonjour

Vous avez toujours pris en considération mes remarques, je vous en remercie.
J'avoue être souvent déstabilisée par des réflexions sur le tchat en particulier, pas de bonjour, des règlements de compte, des jugements à l'emporte pièce, voir des insultes. C'est dommage. A nos âges. .....
J'ai souvenir d'une dame un peu dépressive jeune veuve, qui a essayé d'en parler, elle s'est faite rabrouee avec force.....

toujourscurieux
3 | 16.09.2021 12:42

Ces mufleries sont.......IMPENSABLES Si récidive : VIRE !!! Merci pour votre
gentillesse TJC.

linette29
2 | 16.09.2021 12:34

Entièrement d'accord...!!

et j'ajouterai que les insultes gratuites et grossières sont souvent d'actualités par certaines personnes .....c'est bien dommage....et inacceptable....sur le chat ou forums;;!

Monsieur_Eric
4 | 16.09.2021 12:12

bonjour

Tout à fait d'accord!