La « Natalophobie »

La « Natalophobie »

6 | 1214 Consultations

En principe, Noël est synonyme de fête, d’harmonie, de convivialité, de festins interminables en famille. Si beaucoup se réjouissent à l’approche de cette fête, d’autres appréhendent cette période qui peut même être vécue comme un cauchemar : précipitation des achats, pression en cuisine, retrouvailles et confrontation avec la (belle) famille… autant d’éléments qui riment plutôt avec angoisse ! Pourquoi tant d’appréhensions ? Que faire pour rendre ce moment malgré tout agréable et constructif ? Quelle contribution notre Club peut-il apporter ? Voici quelques idées pour passer autrement cette période de Noël.

 

Pourquoi une telle appréhension ?

Familles recomposées, dispersées géographiquement, personnes malades ou dans la précarité, il n’est pas rare de se retrouver seul au moment des fêtes, de manière « forcée ». D’autres fuient cette période de manière volontaire, afin d’éviter entre autres les réunions de familles considérées parfois comme imposées… sans parler du stress des cadeaux et l’excès de consumérisme. Certains ressentent plutôt une envie de retour aux valeurs morales en perdition et accordent plus d’intérêt aux petites attentions, au sens du partage.

L’actualité : un autre motif de stress, n’est-ce pas ? Les grèves incessantes, l’insatisfaction générale, une météo de plus en plus douce, autant d’aléas qui contribuent à gâcher l’atmosphère de Noel plutôt qu`à l’embellir.  Exemple personnel : Je fais partie de ces couples séparés avec un enfant. Cette année mon fils passe Noël avec son père.  Mes parents avaient prévu depuis longtemps de venir passer Noël avec moi ici à Munich.  Mais en raison des grèves de train, ils ont préféré renoncer à leur visite. Je serai donc toute seule à Noël : Même pas grave ! Je vais en profiter pour me consacrer aux activités suivantes :…

 

… Créativité, méditation, bénévolat

En effet, être seul(e) n´est pas mauvais en soi, c'est ce qu'on en fait qui donne tout son sens à notre solitude L´aptitude à passer du temps seul peut devenir une formidable source de créativité. S´offrir des parenthèses est propice à la réflexion, nécessaire à la prise de décision et une occasion de s´essayer à de nouveaux jeux. Lire, redécouvrir la nature ou pourquoi pas partir pour d´autres horizons en profitant des promos de dernière minute proposées au moment de Noël. Pour que vive doublement l’esprit de Noël, on peut avoir envie d’un retour aux vraies valeurs, en s´investissant par exemple pour la planète. Il suffit de réaliser soi-même un maximum de petits cadeaux tels que des cartes, emballages, décorations (exemple : fabriquer soi-même un parfum d’intérieur en plantant des clous de girofle dans une orange), ou confectionner des biscuits etc.. C’est à la fois bon pour le budget et l’environnement. N’oubliez pas : les petites attentions et les présents personnalisés sont très appréciés pour leur originalité et le temps investi !

Par ailleurs, de nombreuses associations proposent des soirées à l’attention des âmes seules. Pourquoi ne pas participer à l’organisation d’un repas de réveillon pour les sans-abris, soutenir les distributions alimentaires, la récolte de jouets, aider à emballer les cadeaux, apporter un colis et un peu de réconfort aux personnes âgées, visiter les enfants malades à l’hôpital ?  

En conclusion, il y de multiples façons de s’occuper pendant la période de Noël et les plans B ne manquent pas !

 

Restez connecté(e)

L’objectif de notre site est de faire en sorte que vous vous rencontriez. A cet effet, nous conseillons aux personnes les plus esseulées, soit de rester connectées si elles ne désirent pas sortir de chez elles, soit de rejoindre un évènement organisé par un animateur régional ou encore d’organiser elles-mêmes une rencontre. Sur la page d’accueil, vous trouverez la liste des évènements organisés par nos animateurs. Participez par exemple à la rencontre organisée par notre animateur du groupe régional de Paris en vous inscrivant ici : Seul(e) le soir de Noël? “Plus maintenant”., ou encore au Réveillon de la Saint-Sylvestre organisé par notre animatrice du groupe de Surgères.  Indépendamment de ces évènements proposés par nos animateurs, vous pouvez vous aussi organiser une soirée, même en petit comité !… Nous encourageons les plus seuls d’entre vous à demander qui sera seul pendant les fêtes et de tout mettre en œuvre pour vous réunir. Vous pouvez également vous retrouver sur le chat public (faites un effort pour ne pas vous fritter !...) ou encore échanger dans les forums.

Pour finir, la période des fêtes peut constituer une belle occasion de faire un bilan sans pour autant essayer de tout régler ! De plus pour être moins esseulé(e) il importe parfois de changer d'état d'esprit et d’adopter de nouveaux comportements…

 

TOUTE L’EQUIPE DU CLUB VOUS SOUHAITE DE BONNES FÊTES DE NOËL !

 

Une pensée particulière pour les membres du Club qui nous ont quitté cette année.

 

Photo © Adobe – Auteur :  Asier

Betty_Nelly, 19.12.2019

bealoi52
0 | 21.12.2019 17:40

Je n'ai jamais, non plus, beaucoup aimé les fêtes de Noël.
J'ai respecté la tradition, car les enfants aiment et ont des étoiles dans les yeux, maintenant ce sont les petits enfants.
Une année sur deux ou trois, je suis seule le jour de Noël, (cette année avec mes enfants), ça ne me dérange pas dans la mesure où on peut se retrouver ensemble un autre jour, mais ça devient de plus en difficile. C'est la vie!
Seule, je me prépare un petit repas amélioré, une soirée film ou bouquin, je ne m'ennuie pas, une soirée pour moi. J'ai pensé à voyager à cette époque, mais souvent les voyages sont plus chers à cause des fêtes.

heureuse15
2 | 20.12.2019 18:53

Tout ce mois de décembre à tendance de me rendre un peu tristounette. Donc je fais tout pour éviter ça.
En général je peint une chambre ou des portes (sourire), cet année j'ai pris le camping car.

Aujourd'hui j'ai mis le sapin pour que mes petites filles viennent le décorer demain... journée heureuse...

Le 24 au soir...rien de spéciale..je regarderai les bêtisiers..lol
Le 25 il y a ma petite famille et st sylvestre c'est entre amis en petite comité.

Et voilà, le premier janvier toute la déco va dehors !

Je fais une belle fête pour mes petites...je me souviens que moi petite, noël , j'adorais..

Sinon je m’échapperai bien au soleil !
L'année prochaine je ferai bien de bénévolat.

AMELIE97
3 | 20.12.2019 05:28

Je suis seule... et après ? Ben ma situation est bien préférable à celles qui surchargées de stress à mon âge, doivent cuisiner, organiser l'accueil, gérer et choisir les cadeaux, aller chercher les naufragés de la grève des transports, veiller à ce que les chambres et les lits d'appoint soient prêts, qu'elles -mêmes paraissent au top de ce qu'elles peuvent être (genre "t'as vu Mamie, elle a une pêche, il lui manque plus qu'un pépé !"), cachant leurs douleurs, arborant une forme olympienne, bref... j'en passe et avec ça préparant durant des heures pour tous les affamés de 365 jours de diète (il faut croire !!!) et mettant sur la table des bons petits et grands plats traditionnels à s'en faire péter la panse, des bouteilles qu'il a fallu se trimballer et choisir...
Et bien non, je suis seule... et j'ai entendu les plaintes de mon ex-mari "je suis seul, et j'ai acheté chez Picard une... [je sais plus trop quelle bête] fourrée à... [je sais pas trop quoi]... mais je suis seul et j'ai mal à ceci, à cela..." bref litanie que j'ai envoyé balader car trop entendue, usée, pénible en 40 ans de mariage... mais j'ai retenu l'essentiel et je lui ai dit : "Nous réveillonnerons en partageant le décalage horaire en deux sur Skype mais je te préviens je vais pas aller me goinfrer pour ça. Simplement ce soir-là, j'écouterai...." Et il est content, c'est son cadeau de Noël et moi ça me coûte pas un pet, seulement de la patience, de la compréhension, de la tendresse aussi... car que nous reste-t-il à vivre comme noëls futurs ? Alors autant donner ce que l'on peut donner à qui veut le recevoir ainsi.