La solitude pendant les fêtes

La solitude pendant les fêtes

11 | 4629 Consultations

La période des fêtes constitue un moment où l’aspect social et familial est omniprésent. C’est la période où l’on accorde beaucoup d’importance aux proches et aux amis. Mais qu’en est-il des gens qui n’ont ni la chance d’avoir une famille ni de bons amis ? Qu’en est-il des malades, des personnes âgées et beaucoup d’autres encore ? Force est de constater que de nombreuses personnes sont isolées et que leur tristesse est amplifiée pendant les fêtes. Essayons de comprendre qui sont ces personnes seules. Puis vous trouverez à la fin de notre article quelques conseils pour pallier la solitude. 

 

Qui sont les personnes concernées ?

Les « écoutants » anonymes de SOS-Amitié sont « à l’écoute » de la détresse 365 jours par an et 24H/24, au téléphone, sur messagerie internet et par le biais d’un tchat.  Selon eux, la solitude et la détresse qui en découlent touchent nombre de personnes âgées, mais aussi pères et mères de famille isolés et jeunes adolescents. Les 45-60 ans, hommes en tête, constitueraient la majorité des appelants, mais également de plus en plus de parents isolés qui ressentent très durement leur solitude à Noël lorsque l’enfant ou les enfants est/sont avec l’autre parent. « La tristesse est terriblement amplifiée à Noël face à un bonheur fantasmé, au flonflon commercial et médiatique où tout n’est que cadeaux, recettes et trucs qui brillent. La personne seule se sent totalement hors du coup, exclue », confirme une écoutante.

 

Le paradoxe Facebook

A Noël, la solitude est toujours au rendez-vous malgré les nombreux amis virtuels. « C’est le paradoxe facebook », affirme Serge Guérin, sociologue, car si les jeunes ont un lien affirmé avec les nouvelles technologies et des milliers d’amis sur Facebook, dans la vraie vie, ils n’ont pas toujours une oreille à qui se confier. Effectivement l’hyper connexion masque un vide intérieur. C’est le cas de plus en plus fréquent de « jeunes très seuls face à leur écran », vivant reclus au sein de leur propre famille, appelés hikikomori au Japon. Les plus âgés, sont eux aussi coupés du monde. « 40% des plus de 75 ans et 50% à Paris » sont seuls, affirme Philippe Conerardy de l’association « Au bout du fil », créée en 2008, qui pour « maintenir le lien » appelle régulièrement près de 1.000 personnes âgées qui en ont fait la demande.

 

Se préparer à l’avance

Il serait possible d’atténuer les risques de déprime à l’approche des Fêtes, à condition de se préparer. Selon Camillo Zacchia, psychologue, il faut analyser les raisons qui rendent les Fêtes tristes en se posant certaines questions : Qu’est-ce que représente Noël pour moi ? Pourquoi est-ce une période difficile ou que je n’aime pas ? Est-ce que je me crée trop d’attentes ? Est-ce que je me fixe des objectifs réalistes ? Pour briser l’isolement, il ne faut pas tant viser un but à atteindre, mais plutôt une stratégie ou une activité, pour éviter d’être déçu : favoriser les situations sociales ou on serait en contact avec des gens. Ce n’est qu’à travers des activités qu’on rencontre des gens, avec qui on tisse des liens. Il en existe une panoplie qu’il faut choisir selon ses propres goûts, mais l’important est d’opter pour une activité de groupe !  Pourquoi ne pas faire un tour d’horizon des personnes que vous connaissez et qui seraient susceptibles de se retrouver seules, que ce soit un(e) collègue ou un(e) voisin(e) ? Ce serait une occasion de lui faire un petit signe et pourquoi pas de l’inviter ? Après tout, n'est-ce pas cela l’esprit de Noël ? Ce n’est pas l’aspect artificiel et vide de sens que la société consumériste veut nous imposer.

 

Éviter la solitude grâce au Club-50plus

L’objectif de notre site est de faire en sorte que vous vous rencontriez. A cet effet, nous conseillons aux personnes les plus esseulées soit de rester connectées si elles ne désirent pas sortir de chez elles ou bien de rejoindre un évènement organisé par un animateur régional ou encore d’organiser elles-mêmes une rencontre. Sur la page d’accueil, vous trouverez la liste des évènements organisés par nos animateurs, par exemple : Ne reste pas seul(e) le soir de Noël rdv à 21h20 (Paris), réveillon en Bourgogne (Calais), réveillon de la st sylvestre 2018/2019 (Nîmes) etc. Il importe de se préparer à l’avance et de s’organiser. Nous encourageons les plus seuls d’entre vous à demander autour de vous qui sera seul pendant les fêtes et de tout mettre en œuvre pour vous réunir. Au pire des cas, vous pouvez vous retrouver sur le chat public ou échanger dans les forums.

Pour finir, la période des fêtes peut constituer une belle occasion de faire un bilan sans pour autant essayer de tout régler ! De plus pour être moins esseulé(e) il importe parfois de changer d'état d'esprit et d’adopter de nouveaux comportements. Nous vous invitons à lire ou à relire notre article de décembre 2015 intitulé « Joyeuse solitude à Noël ».

 

Et vous, comment allez-vous passer les fêtes de fin d’année ?

Si vous êtes seul(e), savez-vous déjà ce que vous allez entreprendre pour pallier ce sentiment de solitude?

 

 

Photo © Fotolia – Auteur : Ольга Ким

Betty_Nelly, 20.12.2018