Fatigue et épuisement

Fatigue et épuisement

3 | 675 Consultations

Qui parmi nous ne s'est pas plaint un jour d'être fatigué(e) ? La fatigue est une composante subjective et personnelle et ses causes ne sont pas toujours évidentes à déceler. Elle peut être en effet le dénominateur commun de très nombreuses maladies ou affections, soit un « casse-tête » pour les médecins généralistes puisque son origine peut être physique, psychologique ou encore sensorielle. Le seul point commun entre les différents types de fatigue est une sollicitation trop importante par rapport à la capacité d’une personne à exécuter un travail physique, à subir une pression mentale ou à acquérir des informations sensorielles (auditives ou visuelles). Il y a un déséquilibre entre la dépense à fournir et les moyens mis à disposition pour répondre à cette dépense d'énergie. Lorsque l’épuisement subsiste malgré du repos, on parle d'asthénie, à savoir un état pathologique qui traduit un manque de force à la fois physique et moral. Quelles sont les causes de la fatigue ? Qu’entend-on par fatigue chronique ?  Comment retrouver un minimum d’énergie ? Creusons un peu.

 

Les multiples causes de la fatigue

Les personnes asthéniques évoquent souvent une « lassitude », « une impression de faiblesse » et se décrivent comme « lessivés ». Certaines peuvent souffrir d'hyper-fatigabilité qui désigne le fait que la fatigue s'installe rapidement lors de la réalisation d'une tâche peu éprouvante. Le manque de sommeil ou la mauvaise qualité du sommeil (ex : apnée du sommeil), mais aussi des troubles hormonaux tels que l’hypothyroïdie, le surmenage (burnout), la prise répétée de toxiques (drogues, alcool…), des infections, peuvent également être à l’origine de la fatigue. Tout comme une mauvaise alimentation, du surpoids, un manque de vitamines, de glucides, de minéraux, de protéines, une carence en fer (anémie) etc. Dans le pire des cas l’asthénie peut être le signe d’une maladie plus sévère, telle que le cancer, une insuffisance cardiaque, du diabète, une dépression ou actuellement de la Covid19.  Dans ce dernier cas, beaucoup de personnes, après avoir contracté le virus, restent épuisées et essoufflées plusieurs semaines ou mois après. Un test sérologique recherchant des anticorps liés au coronavirus dans le sang peut déterminer si une personne a déjà été infectée et si c’est le cas, expliquer la fatigue.

 

Syndrome de fatigue chronique (SFC)

Il n’existe pas vraiment de traitement qui cible la fatigue chronique. Chaque symptôme est, dans la mesure du possible, soigné individuellement. Les personnes atteintes vivent toutes en état de stress constant, qui les pousse au-delà de leurs limites, souvent sans qu’elles ne s’en rendent compte. Certains troubles du sommeil sont une piste importante : les personnes confrontées à des micro réveils nocturnes seraient incapables de récupérer complètement. Ce syndrome peut également se manifester à la suite d’un épisode infectieux (grippe, mononucléose, infection, covid19), d’un traumatisme psychique, de douleurs musculaires et/ou articulaires (fibromyalgie), des effets secondaires de traitements lourds tels que la chimiothérapie ou la radiothérapie. Des troubles cognitifs sont souvent associés à la fatigue chronique, comme des difficultés à exécuter des tâches plus ou moins complexes, des pertes de mémoire, des troubles de la concentration etc.

 

Fatigue et dépression

La fatigue chronique masque souvent une dépression sous-jacente. Il est alors difficile de savoir si la dépression est la cause de la fatigue ou si c'est l'inverse… La dépression provoque une sensation de manque d’énergie permanent, car la fatigue n’est atténuée ni par le repos ni par le sommeil. Un excès de stress, des tensions au travail, des problèmes existentiels (chômage, insécurité financière), des problèmes conjugaux ou familiaux, des difficultés d'adaptation à une situation nouvelle sont autant de facteurs propices à déclencher une fatigue permanente. Combinée à une sensation d’ennui et de manque de stimulation et c’est la dépression qui guette.  La qualité de vie de la personne constamment fatiguée est très détériorée, d’où la nécessité d’un soutien moral de proches ou de professionnels. Les conséquences sont telles que les personnes touchées souffrent fréquemment d'exclusion.

 

Que faire pour retrouver un peu d’énergie ? 

Nous ne le répèterons jamais assez mais la pratique régulière d’activités physiques douces aide à lutter contre la fatigue !!! La sédentarité est notre ennemie ! Suivant les symptômes de chacun, vous pouvez utiliser un appareil en cas d'apnée du sommeil, prendre un traitement médicamenteux en cas d’hypothyroïdie ou faire une psychothérapie cognitive en cas de dépression. Il est important d’écouter son corps et d’être en mesure de déterminer ses limites, de reconnaître dans la mesure du possible les signes avant-coureurs. Ensuite, il faut apprendre à se détendre grâce à des techniques de relaxation et de méditation pour gérer les situations de stress, adopter une alimentation équilibrée et en changer si besoin, faire des cures de vitamines, d’acides aminés, de sels minéraux et autres stimulants. Le recours à des huiles essentielles par exemple, à base de bourgeons de figuier et cassis peut aider à lutter contre la fatigue. Si la naturopathie n’aide pas assez, il faut parfois envisager la prise d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs.

 

Êtes-vous sujet à la fatigue ? En connaissez-vous les causes ?  Avez-vous des conseils à partager avec les autres membres du site ?

 

Photo © Fotolia – Auteur : wishzones

Betty_Nelly, 08.10.2020

Doremy
1 | 09.10.2020 12:32

Bonjour ;
Juste un petit mot à rajouter , pour avoir la forme ,je prends des vitamines (aussi)...

ACE SÉLÉNIUM (tous les jours depuis très longtemps ) sinon je suis en manque SANS ça ...

Du FER ( baisse de ma ferritine ) depuis un moment ... une gélule tous les jours ...le TOP

Des PROBIOTIQUES ( magique ) ça m'a sauvé la vie ( trouvé ça toute seule ) assez régulièrement aussi...
Je me fais mon petit traitement à ma sauce
GLOP ... sourire

Ma Vitamine D ( tous les 3 mois)...
C'est tout , je crois .... sourire

FAUT CROIRE QUE JE NE VAIS PAS TROP MAL , MERCI , DE PLUS SANS ADDICTIONS ....:-))

rosalie39
4 | 08.10.2020 20:11

Je suis bien moins fatiguée depuis ma retraite. Les trois heures de trajet et le boulot me lessivaient. Se lever à 5 heures, toujours être sur le pont et avec le sourire.
Maintenant je vis à mon rythme, plus de réveil, des activités qui me plaisent et tout va mieux. Mais pour l'instant, je n'ai pas de soucis de santé.

AMELIE97
5 | 08.10.2020 16:51

La fatigue ne vient jamais seule. Elle est annonciatrice de... ou conséquente à... En fait, le découragement s'installe vite et la dépression aussi si votre médecin ne propose que des bêtises comme : arrêtez de somatiser... c'est du psycho -somatique... Le mieux dans ce cas est de changer de médecin ou de le coupler par un médecin de bon secours qui lui prendra l'initiative d'analyses, d'examens radiologiques , de séances de kiné, ou de balnéo, de vous envoyer chez un spécialiste, ne serait-ce que chez un nutritionniste qui apportera des solutions saines et vivifiantes, chez un acupuncteur... et prendra aussi peut-être bien l'initiative de vous donner un anti-dépresseur adaptés à votre cas et aisément sevrable. quand vous retrouverez votre punch, ou bien de vous envoyer à un psy... .
Je ne crois pas à la fatigue sans motif, mais en tout cas il ne faut absolument pas accepter de traîner une fatigue, ou de ne se laisser la traiter qu'avec quelques bons mots ou mots blessants sous prétexte de vous booster.

Doremy
3 | 08.10.2020 16:47

Bonjour ;
Merci Betty - pour ce sujet " universel "
Qui n'a jamais été fatigué ... lève le doigt ( sourire )
J'avoue ne pas me souvenir d' avoir été fatigué avant la retraite , sûrement après le boulot , normal quoi *
Et en vieillissant , l'âge aidant , normal aussi , l'on fatigue plus vite ....*
Perso ,ma fatigue ,si je dois l'être est de l'ordre psychologique ...
La bêtise , la méchanceté des autres me lessive depuis que je suis vieille ( sourire )
Je les attire inexorablement , je dois avoir un aimant , ma parole ,ou alors c'est mon sourire et mon rouge à lèvres ( sans rire)
Ma première fan ( de méchanceté ) ma fille aînée de 46 ans , cela fait 22 ans que ça dure.. j'en parle avec humour , j'ai pas le choix , cela sera jusqu'à ma mort ,le mieux pour moi est de lui couper les ponts ,un bon moment de temps en temps ....bref le temps d'une réconciliation éphémère , une histoire de fou en somme ( ha ha ha )...
Sinon , avec des inconnus ... JAMAIS ..gloups , je ne vous parle pas du site ( rire ) on connaît la musique....
Pour être objective sur le sujet de la fatigue , à nos âges ( retraite/ solitude) il faut absolument une occupation hors de chez soi ...
Hier sur un blog ,je disais que j'avais arrêté la randonnée avec mon club ( de 2 ans 1/2 )
Aujourd'hui ,je viens de tél à un autre club ( que je connais déjà )... pour reprendre la marche et les contacts humains .... c'est indispensable pour survivre ( pour moi) d'avoir une activité physique et un minimum sociale , seule la nature en groupe me convient ... avec voyages et sorties culturelles , etc etc ..
Après ,je fais de la peinture chez moi et de la marche dans différents coins de ma ville ( seule) faune/ flore ....
Voili ,voilou pour moi , le stress fait partie de moi et je fais avec lui au mieux , sans pour autant en faire une maladie ...
La vie n'est pas un long fleuve tranquille ,il suffit de l'apprivoiser .... :-))